Accueil / A la une / Dalein remonté contre Alpha Condé: « est le plus grand dictateur de la sous région3

Dalein remonté contre Alpha Condé: « est le plus grand dictateur de la sous région3

Les remous qui ont émaillé l’installation des exécutifs communaux ont été évoqué ce samedi 20 octobre, lors de l’assemblée générale ordinaire du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée, (UFDG). Cellou Dalein Diallo qui a présidé la rencontre, s’est violement attqué à Alpha Condé.

Selon le chef de file de l’opposition, Alpha Condé est l’un des plus grand dictateur de la sous région ouest africaine. Pour lui, la Guinée est un Etat voyou.

« Mais on dirait qu’ils sont devenus fous. Lorsqu’on parle d’Etat voyou, qui ne respecte pas la constitution et les lois de la République, vous arrivez en Guinée, vous en avez trouvé un. Nous sommes dans une république bananière, et c’est inacceptable. Alpha Condé qui revendique 40 ans de combat pour la démocratie et la liberté, est le plus grand dictateur de la sous région. En Afrique de l’ouest, il n’y a pas son deux« , lance Cellou Dalein très remonté.

Cellou Dalein Diallo dénonce la mise en place « illégale » et « désordonnée » des exécutifs communaux. Il dénonce aussi, la corruption a outrance, qui a caractérisé celle-ci.

« C’est lorsque le RPG finit de négocier, de corrompre les autres élus et lorsqu’ils sont convaincus qu’ils peuvent l’emporter dans la mise en place des exécutifs, qu’ils peuvent en ce moment et en ce moment seulement, qu’ils organisent les élections« , dit-il.

Plus loin, il ajoute: « à Fria et à Sougueta par exemple, dira-t-il,  lorsqu’ils se sont rendus compte que l’UFDG va remporter le même jour, ils ont suspendu. Ils ont envoyé des sommes colossales partout où on pouvait être en ballotage pour corrompre les élus des listes indépendantes pour se faire le quorum…Voila comment nous sommes en train de vivre le second mandant d’Alpha Condé qui est heureusement le dernier. Le dernier si on se mobilise, si on continue le combat, malgré les intimidations, malgré le retournement de certaines personnes qui n’ont pas de conviction, qui n’ont que des intérêts« , dit-il.

Le parti UFDG maintient la manifestation du mardi 23 octobre.

Laïla Bah

à voir aussi

Loi de finance 2019: le ministre de la défense devant les députés (Discours) Par Mosaiqueguinee.com 12 décembre 2018

Mesdames et Messieurs, C’est un devoir républicain et un grand honneur pour moi de passer …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*