Accueil / A la une / « Toumba n’ira pas se soigner à l’étranger », tranche Me Cheick Sacko

« Toumba n’ira pas se soigner à l’étranger », tranche Me Cheick Sacko

En marge de la 3ème réunion du Comité de pilotage pour l’organisation du procès sur le massacre du 28 septembre, le ministre de la Justice, Me Cheik Sako, a réagit à la sortie des avocats de Toumba Diakité, qui présente ce dernier comme malade et maltraité à la Maison Centrale de Conakry. Me Cheick Sacko rétorque que le prisonnier est bien traité en prison et qu’il l’a même remercié.

« On est en contact avec monsieur Toumba Diakité qui est accusé dans ce dossier. Le directeur de l’administration lui rend visite régulièrement, le régisseur également. J’ai dépêché le directeur de l’hôpital Ignace Deen,  Dr Awada,  que je remercie ici Dr AWADA. On l’a mobilisé à tout moment, non seulement pour d’autres personnes en séjour à la Maison centrale, mais surtout pour Toumba. Il faut que ça soit clair pour tout le monde : Monsieur Toumba est bien traité à la Maison centrale. J’ai décidé un petit budget tous les mois, qui est donné au régisseur pour la nourriture et les soins médicaux de Toumba. Donc vous voyez quand on entend les choses dans la cité, aujourd’hui, vous journalistes vous devez faire attention.

Toumba nous écrit de temps en temps hein. Il y a encore un mois, j’ai reçu un courrier où il me remerciais. Je lui ai dit non, tu n’as pas à me remercier. Moi je suis ministre de la Justice, je dois conduire un procès jusqu’au bout. Donc voilà, Toumba est bien traité. Ses avocats, c’est leurs droits, je les respectes beaucoup. Ils peuvent dire ce qu’ils veulent mais Toumba n’ira pas se soigner à l’étranger », a réagit le ministre de la justice Cheik Sako.

Lamine Komah

à voir aussi

Les députés de l’opposition vont-ils siéger ou pas à l’Assemblée nationale?

Après la publication du décret prorogeant le mandat des députés, la question que tout le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*