Accueil / A la une / Accusé d’achat des voix des conseillers élus, le RPG réfute et parle de spéculations

Accusé d’achat des voix des conseillers élus, le RPG réfute et parle de spéculations

Accusé par l’opposition, d’acheter les voix des élus locaux, pour le contrôle des exécutifs communaux, le parti au pouvoir a réagit ce jeudi 18 octobre. Le directeur de la cellule de communication du parti réfute ces accusation et exige de l’opposition, des preuves de ce qu’elle avance.

Selon Sidiki Touré, ces accusations de corruption portées par l’opposition, ne sont que pures spéculations an attendant les preuves. Il affirme que c’est une façon de manipuler le peuple pour l’inciter à la révolte.

« J’attends qu’on m’apporte, la preuve concrète, où on vois un responsable, c’est écrit sur son front RPG ou mouvance, entrain de donner de l’argent à un conseiller communal. Jusque maintenant, c’est de la spéculation. Et c’est très dommage pour notre pays« , affirme Sidiki Touré.

Il soutient que le RPG arc-en-ciel, n’est pas responsable des malentendus entre opposants, sur le choix des exécutifs communaux.

Al Bang’s

à voir aussi

Urgent : Moussa Iboun Conté porte plainte contre deux journalistes pour soustraction frauduleuse de l’entête de l’AGEPI (copie)

Moussa Iboun Conté, président de l’AGEPI, ne relâche pas la pression sur deux journalistes frondeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*