mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Un conseiller de l’UFR avoue avoir payer 50 millions pour acheter des voix de certains conseillers

Un conseiller de l’UFR avoue avoir payer 50 millions pour acheter des voix de certains conseillers

Le candidat malheureux de l’UFR, pour la mairie de la commune urbaine de N’Zérékoré révèle qu’il a donné 50 millions de GNF à Papa Koly Kourouma, pour remettre au président du RRD et 14 autres millions à ses conseillers. Ces montants étaient destinés à acheter des voix de ces derniers, pour avoir la mairie de N’zérékoré. Il l’a dit chez nos confrères de radio Espace Nzérékoré.

Alexandre Cécé Loua, explique la défaite de l’opposition à Nzérékoré, par la trahison de Abdoulaye Kourouma, qui n’aurait pas respecté l’arrangement.

« Dans les négociations menées par Papa Koly, je reconnais avoir déposé au moins 50 millions pour remettre à Abdoulaye Kourouma. Et deuxièmement, j’ai donné aussi 14 millions, pour ses 6 conseillers« , explique l’ancien maire.

Des accusations formellement démentis par Abdoulaye Kourouma du RRD. Il déclare que ses conseillers ont reçu de l’argent des partis politiques et non de l’ancien maire.

« Je défie, n’importe quel parti politique, d’apporter la preuve, qu’il a donné un franc à monsieur Abdoulaye Kourouma, pour négocier ou signer une convention politique avec lui. Ils ont tout fait pour que je donne consigne de vote à mes conseillers. J’ai dit que je ne donne pas de consigne de vote à un conseiller puisse que vous tous, vous avez donné de l’argent à nos conseillers sans nous consulter« , martèle le président du parti RRD.

Le président du parti RRD prévient Cécé Loua, qu’il est poursuivable pour de tels propos et demande des preuves de ses allégations.

« Je voudrais monsieur Cécé apporte la preuve, qu’il a remis l’argent à Papa Koly. Si la justice guinéenne marchait, monsieur Cécé devrait être interpellé pour corruption« , lance-t-il.

Laye Condé

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*