Accueil / A la une / Grève: les forces sociales appellent à se lever et exiger la reprise des cours…

Grève: les forces sociales appellent à se lever et exiger la reprise des cours…

Chers concitoyens, après une grave crise qui a frappé le système éducatif guinéen et compromis le programme scolaire l’année dernière voici encore que, les enfants de Guinée sont privés de leur droit de se retrouver dans les salles de classes contrairement à leurs homologues des autres pays du monde.

Cette situation dramatique qui résulte d’une incompréhension entre le gouvernement et les enseignants autour du respect de l’accord du 13 mars 2018, doit préoccuper et mobiliser tous les citoyens notamment les parents d’élèves en vue d’un dénouement rapide.

L’école guinéenne qui peine depuis quelques décennies à se reformer pour une meilleure qualification de nos enfants et de notre société est une institution qui, comme partout ailleurs consacre l’identité d’intérêt des enseignants et des élèves.

C’est pourquoi, les Forces Sociales de Guinée accordent la plus haute attention au dénouement de cette crise qui met plus de 2.000.000 d’enfants guinéens hors des classes compromettant ainsi l’avenir de toute une génération et l’espoir des millions de famille.

Chers concitoyens, c’est conscient de la gravité de cette situation et de notre responsabilité à garantir  à nos enfants un système scolaire adéquat que nous devons nous lever et exiger du Gouvernement la reprise immédiate des cours dans toutes les écoles de la République, à travers un accord avec le SLECG en vue de trouver incessamment une solution consensuelle de sortie de crise.

Nos enfants ont droit à l’éducation et les Forces Sociales de Guinée sont plus que jamais déterminées à défendre ce droit.

C’est dans ce cadre que les Forces Sociales de Guinée fortement engagées à défendre l’intérêt du peuple de Guinée appellent à tous les acteurs  à œuvrer en vue d’une issue rapide à la crise avant le vendredi 19 octobre 2018.

Si aucune solution consensuelle n’intervient  dans ce délai, les Forces Sociales de Guinée se réservent le droit d’organiser dans les jours et semaines à venir des actions  pacifiques de protestations citoyennes dans toutes les villes du pays.

Ensemble, unis et solidaires nous vaincrons !            

 Conakry le, 15 Octobre 2018

à voir aussi

N’zérékoré: une réunion du SLECG empêchée

Une réunion du bureau préfectoral du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée de N’zérékoré, a été empêchée ce lundi 29 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*