mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Médias : le Syndicat de la presse privée reçu par le ministre de la communication

Médias : le Syndicat de la presse privée reçu par le ministre de la communication

Le Syndicat Professionnel de la Presse Privée Guinéenne (SPPG) a été reçu en audience ce lundi 15 octobre, par le ministre de la communication. Il était question de présenter les membres de son nouveau bureau exécutif et discuter de la concrétisation de la journée nationale de la presse.

Au sortir de la rencontre, la Secrétaire Générale adjointe du Syndicat Professionnel de la Presse Privée Guinéenne (SPPG) a fait le compte rendu de la rencontre.

« Premièrement nous avons demandé l’implication du ministère dans l’organisation d’une journée dédiée à la presse et demandé un partenariat avec la presse privée, concernant l’organisation des États généraux de la presse, mais aussi le renforcement des capacités du secteur privé. Nous lui avons soumis ces questions et nous nous réjouissons de la réponse et nous attendons la suite« , déclare Diarraye Guirassy, Secrétaire Générale adjointe du SPPG.

En réponse, le ministre de la communication Amara Somparé a promit de tout mettre en oeuvre pour l’encadrement de la profession.

« En marge de ces sujets internes à la presse, il y a l’organisation des États généraux de la presse qui a été initiée par la Haute Autorité de la Communication (HAC) à laquelle le Ministère va prendre une part active, pour que tous ensemble nous puissions examiner le cadre institutionnel et normatif de la presse et essayer d’apporter tous les correctifs nécessaires pour que nous puissions toiletter les textes existants, les actualiser et s’assurer que les journalistes et nous qui les encadrons soyons parfaitement au fait d’évolution réglementaire et que tout le monde puisse se conformer à la loi telle qu’elle existe en République de Guinée« , dit-il.

KS

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*