Accueil / A la une / Ouverture du procès des habitants de Kipé II contre l’Etat guinéen

Ouverture du procès des habitants de Kipé II contre l’Etat guinéen

Ouverture ce vendredi 12 octobre, du procès des habitants de Kipé II contre l’Etat guinéen. Menacés de déguerpissement par le ministère de l’Habitat, ces habitants étaient fortement mobilisé devant le tribunal de première instance de Dixinn.

A peine ouverte, le procès a été renvoyé au 19 octobre prochain à cause de l’absence de l’agent judiciaire de l’Etat à l’audience civile. L’avocat de la partie civile, Me Paul Yomba Mara, dénonce une tentive de spoliation, de la part de l’Etat.

« L’Etat tente de déloger des personnes qu’il a dûment installées sur les lieux avec tous les documents administratifs. Certains même ont des titres fonciers, alors que d’autres ont des arrêtés ministériels. Depuis plus de 20 ans, ils sont installés là dans cette zone de Kipé 2 que l’Etat semble confondre à la zone de Kaporo-rails. Le déguerpissement ne s’improvise pas. Ces citoyens occupent les lieux de façon paisible, publique, continue et sans équivoque jusqu’à ce jour. Nous considérons cette attitude des autorités guinéennes, comme une tentative de spoliation, un abus d’autorité et une grave atteinte au droit de propriété dûment constaté par la constitution, par les textes et les différents codes« , dénonce l’avocat.

Me Paul Yomba a par ailleurs, invité ses clients à la retenue et à faire confiance à la loi, car dit-il, la victoire est de leur côté.

Al Bang’s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*