Accueil / A la une / Négociation Gouvernement/SLECG: ils se sont quittés à queue de poisson

Négociation Gouvernement/SLECG: ils se sont quittés à queue de poisson

Reprise ce vendredi 12 octobre, des négociations entre le gouvernement et le SLECG (Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée). Les deux parties n’ont trouvé aucun accord à l’issue de cette journée. Le SLECG appelle les enseignants à observer la grève jusqu’à satisfaction des revendication.

Après plusieurs jours d’interruption, les négociations de ce vendredi n’ont pas porté fruit. Au sortir de la salle, Oumar Tounkara, le Secrétaire général adjoint du SLECG dénonce le manque de volonté du gouvernement.

« Ils n’ont fait que parler non seulement des contraintes budgétaires  mais aussi, ils nous ont fait comprendre que l’année tire vers sa fin. Comme ils disent qu’ils ne peuvent pas nous payer les 8 millions GNF, nous allons rendre compte à la base demain en assemblée générale et cette assemblée nous dictera la conduite à tenir au regard des propositions qui ont été faites par le Gouvernement. La grève continue tant qu’il n’y aura pas  de propositions concrètes autour des 8 millions comme salaire de base de tous les enseignants« , lance Oumar Tounkara.

Pour sa part, le conseiller du premier ministre, a fait savoir que le gouvernement guinéen étudie toutes les options, pour améliorer les conditions de vie des enseignants.

« Lorsque nos partenaires revendiquent un nouveau Smig, un salaire de base de 8 millions de francs guinéens, qu’ils acceptent avec nous, qu’en tant que représentant du gouvernement à ce dialogue nous ne puissions-nous prononcer sur une chose qui ne relève pas de notre compétence, ce serait enfreindre à la loi. Nous avons dit par contre, que le gouvernement est sensible aux conditions de travail de tous les travailleurs guinéens, particulièrement des enseignants et ceux de la santé … Nous avons dit à nos partenaires que le gouvernement est en train d’étudier les différentes conditions de l’amélioration de conditions de vie des travailleurs dont les enseignants« , déclare Mounir Camara.

Le dialogue continue entre les deux parties. Les négociations reprendront le lundi 15 octobre prochain à 10 heures.

Lamine Komah

à voir aussi

Vent de dissension dans les rangs du SLECG?

A l’assemblée générale du Syndicat Libre des Enseignants chercheurs de Guinée (SLECG), ce samedi 24 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*