Accueil / A la une / Les avocats de Toumba Diakité annoncent qu’il est gravement malade

Les avocats de Toumba Diakité annoncent qu’il est gravement malade

Le collectif des avocats du commandant Aboubacar Sidiki Diakité allias Toumba était devant la presse ce jeudi 11 octobre. Ses avocats annoncent que leur client est gravement malade. Son état nécessiterait des soins à l’étranger.

Selon Me Paul Yomba Kourouma, le prisonnier n’arrive plus à satisfaire ses besoins primaires. Il serait atteint d’une sévère pathologie.

« Il s’agit de la hernie de la ligne blanche. Il souffre donc d’une pathologie très délicate qui requiert une intervention d’urgence laquelle qui ne peut avoir lieu ici, en raison de l’expertise qu’elle requiert et de la technologie à laquelle elle réfère. Toumba à ce jour, ne peut manger à sa faim, il ne peut à ce jour manger qu’un demi plat pour 24 heures, ne peut boire comme il le veut et ne peut dormir à point. Pour son sommeil, il est obligé d’utiliser la bande valco qu’il attache au niveau de sa poitrine parce que les intestins sont dehors et ne sont retenus que par la chair. Et le sommeil le plus souvent défait cette attache. Ce qui fait que le prisonnier passe le reste de ses nuits débout. Il y a donc bien que les médecins aient parlé de l’urgence, sa prise en charge est toujours négligée malgré les appels incessants qu’il a eu à adresser tant à l’administration pénitentiaire, à l’autorité départementale qu’au tribunal chargé de le juger. Toumba vit aujourd’hui dans son enfermement et n’a jamais vu le dehors en dehors de sa dernière comparution devant le juge pour être entendu sur le fond« , alerte Me Paul Yomba Mara.

Me Paul Yomba regrette que malgré le retrait du pool d’avocat de Toumba Diakité, qu’aucun avocat même commit d’office, ne lui ait été attribué.

« Toumba dans son orphelinat s’est vu étonné et exaspéré de constater que malgré le déport notifié tant par voie d’huissier que par la voie administrative de ses avocats, qu’aucun avocat n’est pu être constitué pour lui, pour la poursuite de sa défense ni même commis d’office. C’est ainsi que la clôture de l’information s’est déroulée sans qu’il ait été mêlé, sans qu’aucun de ses témoins n’est pu être entendu et l’ordonnance de renvoi a été rendue sans que notification ne lui ait été faite en violation manifeste de la loi, des règles de procédure au point que Toumba Diakité est supposé ne pas savoir ce pourquoi il est poursuivi. C’est-à-dire les chefs de renvoi devant le tribunal chargé de le juger », regrette l’avocat.

Placé en détention au terme d’un mandat de dépôt en date du 14 mars 2017, le lieutenant Aboubacar Toumba Diakité, est considéré comme l’un des témoins clés dans le dossier du massacre du 28 septembre 2009. L’ancien aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara n’est toujours pas situé sur son sort. Et la date de son procès est renvoyée aux calendes grecques.

Laïla Bah

à voir aussi

Massacre du 28 septembre: « Toumba Diakité en prison, que rien ne lui arrive », Faya Milimono

Lors de la commémoration de la date du 28 septembre ce vendredi, le président du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*