Accueil / A la une / « Certains ont fabriqué une Cour constitutionnelle à leur mesure », tacle Alpha Condé

« Certains ont fabriqué une Cour constitutionnelle à leur mesure », tacle Alpha Condé

Dans une interview accordée mardi, à quatre journalistes à Sékhoutouréya,de la presse guinéenne, le président Alpha Condé est largement revenu sur la crise à la Cour constitutionnelle. Aux dires du chef de l’Etat, la crise à la Cour constitutionnelle ne date pas d’aujourd’hui.

Selon lui, la Cour Suprême n’a pas a trancher dans cette crise. Il accuse les membres du Conseil national de la transition (CNT), d’avoir rédigé la loi sur l’institution, à leur mesure.

« C’est le CNT qui a fait la loi et la Constitution et certains ont fabriqué une Cour constitutionnelle à leur mesure. Certains pensant que ce sont eux qui seront élus par les magistrats, d’autres par les enseignants, et d’autres par les avocats. Dans tout le système français, le président de la Cour constitutionnelle est nommé par le président de la République. Qu’est-ce qu’on a dans la Constitution, le président nomme une personne, le président de l’assemblée nomme une personne, les avocats désignent un, le magistrats désignent un et les enseignants un, ensuite l’organisation des droits de l’homme désignent deux. A la Cour suprême, le président ne nomme aucune personne, ensuite les gens sont désignés par vote, donc le président de la Cour constitutionnelle n’est pas nommé par le président ni désigné par le président, c’est en leur sein que le président est désigné. Donc c’est de la folie de dire que le président veut l’enlever« , dit-il.

Alpha Condé accuse ses détracteurs, d’inventer des crises, pour dresser les populations analphabètes. Il confie qu’il a même aidé à désamorcer la première crise au sein de l’institution.

« Quand les gens savent qu’ils sont en perte de terrain et qu’ils ne peuvent pas atteindre l’objectif qu’ils veulent, ils inventent  n’importe quoi. Comme notre population est en majorité analphabète. Si vous étiez des bons journalistes, vous auriez commencé par voir la Constitution guinéenne. Que dit la constitution sur la Cour constitutionnelle? Le gouvernement n’a aucun moyen d’influence sur la Cour constitutionnelle. Moi j’ai tout fait pour aider la Cour constitutionnelle, lorsqu’il y a eu le tirage au sort et que les autres ont dit qu’il faut que le président soit soumis au tirage, c’est moi qui ai demandé une consultation au président Laurent Fabius en France. Je lui ai demandé, est-ce que selon notre Constitution le président peut être soumis au tirage au sort ? Il a dit non, et c’est moi qui ai envoyé ça à tous les conseillers pour dire vous n’avez pas raison de dire que le président doit être soumis au tirage. Vraiment les gens n’ont qu’à parler. Lorsque la CENI a voulu changer son président, on ne s’est pas mêlé. Une Constitution c’est le peuple, si demain, le peuple de Guinée veut changer sa constitution, il y a un référendum et la Cour suprême ne peut que constater, allez voir la Constitution et la loi organique sur la Cour constitutionnelle si le président ou le parlement a un seul moyen de nommer quelqu’un. Ceux qui ont fait la Constitution, on les connait, certains rêvaient d’être président de la Cour constitutionnelle« , martèle le président guinéen.

Il précise, que dans tous les pays francophones, le président de la Cour constitutionnelle est nommé par le président de la république, la Guinée est le seul pays où il est élu par ses pairs.

« Si ses pairs veulent le changer, qu’est-ce que le gouvernement peut? », interroge-t-il.

Momo II

à voir aussi

Un carnaval pour soutenir le contrat Albayrack: Alpha Condé participera à la parade

Dans un courrier adressé au président de BMOP/AGEMPAP et à la nouvelle directrice générale du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*