Accueil / A la une / L’UFDG ne fêtera pas l’an 60 de l’indépendance au stade du 28 septembre

L’UFDG ne fêtera pas l’an 60 de l’indépendance au stade du 28 septembre

L’UFDG ne fêtera pas l’an 60 de l’indépendance, au stade du 28 septembre . Pour cause, le parti réclame justice pour les guinéens massacrés au stade du 28 septembre, en 2009. C’est le Vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG),  Dr Fodé Oussou Fofana qui l’a dit. Il a appelé les militants à ne pas se rentre au stade ce jour.

Fodé Oussou Fofana, appelle les militants de son parti, à célébrer le 28 septembre dans les quartier ou autour d’un plat.

« Nous sommes d’accord pour célébrer l’indépendance de la Guinée, mais en attendant, il y a des choses qui se sont passées au stade du 28 septembre où on a tué nos frères et sœurs, des femmes ont été violées. Quelle que soit la volonté de Me Cheikh Sako, ministre de la Justice, il n’y aura pas de justice tant que M. Alpha Condé n’a pas la volonté que justice soit faite. Restez à la maison, mobilisez-vous dans vos quartiers, chantez, dansez, allez partout où vous voulez. Achetez la viande et faites la fête. C’est votre indépendance. Allez au stade de Nongo, au stade de Matoto mais ne partez pas au stade du 28 septembre. Il n’y a pas de célébration de la fête de l’indépendance au stade tant que justice n’est pas rendue. N’accompagnez pas Alpha Condé au stade du 28 septembre tant que justice n’est pas rendue aux victimes du 28 septembre« , dit-il.

Pour Fodé Oussou, la fête du 2 octobre au stade du 28 septembre, provoquera la malédiction de la part des victimes du 28 septembre 2009.

« Il a invité des chefs d’État étrangers pour venir démontrer à ces gens que lui, Alpha Condé, il a la légitimité, est le président bien-aimé, le tout puissant de la Guinée. Nous allons démontrer à ces gens que Alpha Condé n’est pas en harmonie avec son peuple. Nous allons démontrer à ces gens que depuis qu’il est au pouvoir, nous avons enterré 94 jeunes au cimetière de Bambeto. Nous allons démontrer à ces gens que depuis 2009, nos sœurs ont été violées au stade du 28 septembre, il n’y a pas eu de justice. M. Alpha Condé sera au stade du 28 septembre avec des gens qui n’aiment pas la Guinée, qui ne veulent pas qu’il y ait la justice dans ce pays. Je vous le demande parce qu’aller au stade du 28 septembre, danser avec Alpha Condé, ces morts vont continuer à nous maudire. On ne peut pas l’accepter. Nous avons été la fierté de l’Afrique. Nous allons fêter le 28 septembre 2018 partout sauf au stade du 28 septembre« , explique-t-il.

Laïla Bah

à voir aussi

Kindia: des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’UFDG

La tension est montée d'un cran à Kindia. Les forces de l'ordre et les militants de l'opposition se sont affrontés à coup de gaz lacrymogène et de cailloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*