Accueil / A la une / L’UFDG n’exclut pas de demander le départ de Alpha Condé et Kory Kondiano

L’UFDG n’exclut pas de demander le départ de Alpha Condé et Kory Kondiano

En l’absence du président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo, c’est le vice-président qui a présidé ce samedi 29 septembre, l’assemblée générale du parti. Les communications étaient principalement axée sur la crise à la Cour constitutionnelle.

Selon Fodé Oussou Fofana, les 7 conseillers sont encouragés dans leur démarche, par Apha Condé. Il invite ce dernier, à désavouer les 7 conseillers frondeurs. Faute de quoi, l’opposition menace de rendre le pays ingouvernable.

« Vous pensez que ces huit conseillers de la Cour  pouvaient avoir l’audace et le courage de destituer Monsieur Kèlèfa Sall ? Leur parrain c’est Monsieur Alpha Condé. je voudrais ici et maintenant lancer un appel à Monsieur Alpha Condé, il lui reste quelques heures, nous espérons que d’ici le soir pour la paix, pour le pays, s’il aime le peuple de Guinée, s’il veut sortir de ce pays par la grande porte, nous demandons à M. Alpha Condé de prendre un décret ce soir et de désavouer complètement ces huit conseillers et dire que ce qu’ils ont fait n’est pas normal et engager une procédure pour les trimbaler à la justice. Si Monsieur Alpha Condé ne le fait pas, s’il a le courage de confirmer par décret le hold-up électoral au niveau de la Cour constitutionnelle, croyez-moi que ce pays sera ingouvernable parce que nous n’accepterons plus« , prévient le vice président de l’UFDG.

Plus loin, le président du groupe parlementaire Libéral démocrate, n’exclut pas de créer les conditions de départ de Alpha Condé et la destitution du président de l’Assemblée nationale Claude Kory Kondiano.

« Je le dis ici solennellement, si Monsieur Alpha Condé viole la constitution, faire partir Kèlèfa Sall de cette façon croyez-moi, lui-même, nous allons créer les conditions pour son départ de ce pays. Si Monsieur Alpha Condé prend un décret pour faire partir Kèlèfa Sall, nous allons adopter la même procédure, avec la même pagaille pour faire partir Claude Kory Kondiano. Certainement on va mettre son Damaro à la place de Kory parce que nous on n’a pas besoin de gouverner avec lui.  Nous allons adopter la même pagaille dans toutes les institutions de la Guinée. Il veut la pagaille on va l’aider à faire la pagaille« , clame le responsable politique.

Parlant de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de la Guinée, l’UFDG dit qu’elle ne fêtera pas l’indépendance dans le stade du 28 septembre, où des guinéens ont été violés, tués par des guinéens. Fodé Oussou Fofana réclame justice pour les victime. Du reste, les manifestations sont interdites.

Laïla Bah

à voir aussi

An 60 de l’indépendance: Alpha Condé face à la presse internationale

A 48 heures de la célébration de la célébration des 60 ans d’indépendance de la Guinée …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*