mercredi 24 octobre 2018
Accueil / A la une / L’UFDG annonce une manifestation contre la tentative de destitution de Kèlèfa Sall

L’UFDG annonce une manifestation contre la tentative de destitution de Kèlèfa Sall

A l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG ce samedi 22 septembre, il a été question de la tentative de destitution de Kèlèfa Sall de ses fonctions de président de la Cour constitutionnelle. Cellou Dalein Diallo a annoncé l’organisation d’une manifestation sur toute l’étendue du territoire guinéen contre ce qu’il qualifie de coup de force à la Cour constitutionnelle.

Le chef de file de l’opposition a appelé ses militants, à se tenir prêt, pour dit-il arrêter « la dictature« .

« Nous devons accepter la responsabilité d’arrêter la dictature et je sais qu’à cet égard, la Guinée peut compter sur vous. Vous voyez dans quel environnement nous vivons, c’est dans un environnement de désordre, annonciateur d’une fin de règne. Regardez le désordre qu’il y a à la Cour constitutionnelle, une institution qui a une responsabilité importante,  mais Alpha Condé a décidé de déstabiliser cette institution. Mais on a déjà décidé, on va se mobiliser pour empêcher le coup de force« , martèle le président de l’UFDG.

Il ajoute que les commanditaires ce ce « coup de force » à la Cour Constitutionnelle, le trouveront sur leurs chemins.

« Les initiateurs de ce projet nous trouveront sur leur chemin. La Guinée ne l’acceptera pas, ce n’est pas une question de l’UFDG, c’est toute la Guinée qui est mobilisée pour arrêter Monsieur Alpha Condé qui est déterminé à perpétrer ce coup de force. Les Guinéens se mobiliseront pour maintenir Monsieur Kèlèfa Sall à la tête de cette haute institution de  la République. Ceux qui ont décidé de le destituer, ce sont eux qui n’ont pas leur place à la Cour constitutionnelle. On est déterminés à demander leur départ et la réhabilitation dans tous ses droits, du président Kèlèfa Sall« , prévient Cellou Dalein Diallo.

Le chef de file de l’opposition a par la suite, annoncé une manifestation sur toute l’étendue du territoire national contre la violation de la constitution et des loi de la République. Toute fois, aucune date n’a été précisée, en attendant que l’opposition se retrouve.

Laïla Bah

à voir aussi

Kindia: des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’UFDG

La tension est montée d'un cran à Kindia. Les forces de l'ordre et les militants de l'opposition se sont affrontés à coup de gaz lacrymogène et de cailloux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*