mercredi 24 octobre 2018
Accueil / A la une / Mouvements de fonds suspect sur le compte du ministre Moustapha Mamy Diaby à la BICIGUI

Mouvements de fonds suspect sur le compte du ministre Moustapha Mamy Diaby à la BICIGUI

Tenez, à la date du 16 janvier 2017, une relation du ministre sus-nommé, a proposé de verser la somme de 80.000 dollars américains, sur son compte domicilié dans les livres de la BICIGUI, et le montant de 93.000 Euros sur le même compte, trois mois plus tard, le 24 mars exactement.

Dans cette DOS (Déclaration d’opération suspecte) de la BICIGUI, adressée à la CENTIF Guinée et dont mosaiqueguinee s’est procuré une copie, la BICIGUI révèle qu’elle a jugé légères les justifications fournies par le propriétaire du compte, au sujet de l’origine de ces importants fonds en devises et a par conséquent décidé de les consigner.

Ce qui a intrigué davantage la BICIGUI, peut-on lire à l’intérieur de cette DOS, c’est l’inadéquation entre ces montants importants en devises et le revenu mensuel du dépositaire du compte, ministre de la république de son état, payé à 10, 5 millions de francs guinéens.

Autre fait qui a renforcé les soupçons de la banque primaire, c’est le versement par une ONG d’un montant de 24 millions de francs guinéens, sur ledit compte, à la date du 09 février.

Pour rappel, l’une des exigences des CENTIF (cellules nationales de traitement des informations financières), désormais installées dans tous les pays d’Afrique de l’ouest, et qui travaillent en étroite collaboration avec la GIABA, dans le cadre de la lutte contre l’enrichissement illicite, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, -l’exigence des CENTIF vis-à-vis des banques implantées dans la sous-région, est que les banques ont l’obligation de leur adresser des déclarations concernant toute opération suspecte sur les comptes des hauts commis des Etats et d’autres particuliers.

Ci-dessous, copie de cette DOS qui a visé un compte du ministre Mamy Diaby, logé à la BICIGUI :

Mosaiqueguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*