Accueil / A la une / 9 millions de dollars sur un compte à Dakar: Moustapha Mamy choqué, porte plainte

9 millions de dollars sur un compte à Dakar: Moustapha Mamy choqué, porte plainte

Cité dans un mouvement de fonds douteux, le ministre des Postes, des télécommunications et l’Economie numérique s’est fendu d’une déclaration ce vendredi 21 septembre, pour démentir ces allégations.

Moustapha Mamy Diaby dit n’avoir jamais pris connaissance, d’un mouvement de fond de 9 millions de dollars sur son compte à Dakar au Sénégal. Il soutient que se sont des allégation fausses destinées à lui nuire.

« Je tiens à affirmer fermement qu’il s’agit là de fausses informations grossièrement montées de toutes pièces dans l’unique dessein de nuire à mon image, à mon honneur, mais également au gouvernement auquel j’appartiens… Je suis choqué, mais je refuse de subir dans le silence plus longtemps ces mensonges à répétitions, ce dans un souci d’apporter la lumière à la population guinéenne« , martèle le ministre Diaby.

Selon lui, les journalistes auteurs de ces informations, ont fait preuve de mauvaise foi, en ne tentant même pas de l’interroger sur le sujet, pour équilibrer l’information.

« La mauvaise foi est d’autant plus perceptible qu’à aucun moment, les auteurs des articles diffamatoires n’ont essayé de prendre contact avec moi pour prétendre vouloir vérifier la teneur de leurs informations qui ne sont qu’allégations, ignorant sciemment un des critères de base de la qualité de l’information : l’impartialité. La déontologie de votre métier vous en conviendrez, oblige le journaliste à vérifier la véracité des informations à la source avant de les diffuser« , assène Mamy Diaby.

De toute évidence, le ministre des Postes, des télécommunications et l’Economie numérique ne compte pas en rester là. Il va porter plainte contre ces journalistes.

« A l’opinion publique, je tiens à annoncer que ces accusations mensongères ne resteront pas sans suite et que dans une volonté de respecter les lois de notre pays, permettant à tout citoyen de pouvoir se défendre face à de fausses accusations, j’ai saisi les autorités compétentes. Par conséquent, à ma demande, mon avocat conseil, inscrit au barreau de Conakry, a saisi, comme le prévoit la loi dans ce type de cas, la Haute Autorité de la Communication (HAC) et le tribunal pour obliger les signataires des différents articles mensongers à présenter la preuve de leurs allégations ou en assumer les conséquences« , prévient-il.
Pour rappel, il y a quelques semaines, des sites d’informations de la place ont rapporté qu’un compte de Moustapha Mamy Diaby serait bloqué à Dakar, à cause d’une transaction douteuse de 9 millions dollars.

Lamine Komah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*