Accueil / A la une / Déguerpissement à Kipé 2: 152 familles sommés de quitter, elles vont saisir la justice

Déguerpissement à Kipé 2: 152 familles sommés de quitter, elles vont saisir la justice

Avant de préciser: « nous avons reçu une lettre nous demandant de quitter les lieux, au plus tard le 30 septembre. Nous nous sommes aperçus que l’ordre de mission qui a été délivré par Monsieur le secrétaire général du Ministère de la Ville et l’Aménagement du Territoire, dit expressément, que la mission consiste à faire le bornage des lieux concernés et à faire l’expertise et l’évaluation des bâtiments avant quoique ce soit ». 
Plusieurs habitants du quartier disent avoir été dessaisis de leurs premières parcelles, pour cause d’utilité publique, avant d’être recasés à cet endroit. Ils ne comprennent pas ce revirement subit du gouvernement.
« Pour quelqu’un qui a été déplacé d’une zone à autre, pour un besoin d’utilité, 35 ans après, on vient te dire que tu as fait une occupation illégale. On n’a pas de réponse à ça« , clame Elhadj Malick Barry.
Ces habitants ne comptent pas se laisser faire. Ils vont ester en justice.
Al Bang’s

à voir aussi

TPI de Dixinn: l’Etat guinéen gagne le procès face aux habitants de Kipé

Le tribunal de première instance de Dixinn a rendu sa décision dans l’affaire qui oppose …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*