mercredi 24 octobre 2018
Accueil / A la une / Cheick Touré accusé de diffamation, offense et injures au chef de l’Etat et son fils

Cheick Touré accusé de diffamation, offense et injures au chef de l’Etat et son fils

Le chef de la délégation  syndicale du Port autonome de Conakry Cheick Touré a été placé en garde à vue ce mardi 18 septembre. Selon son avocat Me Salifou Béavogui, son client est accusé de diffamation à l’encontre du président et de son fils.

« Mon client est accusé de diffamation, d’offense et d’injures au chef de l’Etat et son fils. Mais mon client a rejeté en bloc toutes ces accusations, il ne reconnaît pas. Il bénéfice de la présomption d’innocence. Toutes les déclarations qu’il a eu à faire, il les a faites en qualité de secrétaire général de la section syndicale du port autonome de Conakry. Ce sont des déclarations syndicales qu’il a eu à tenir« , a déclaré Me Salifou Béavogui.

Qui précise, qu’aucune infraction n’est à reprocher à son client. Il ajoute que Cheick Touré sera présenté mercredi, au procureur près du tribunal de première instance de Kaloum.

Le délégué syndical a passé sa première nuit en garde à vue. Mais aucune précision sur le lieu de détention du syndicaliste.

Laïla Bah

à voir aussi

La CNTG et l’USTG exigent la libération du syndicaliste du Port Cheick Touré

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 20 septembre, l’inter centrale CNTG-USTG exige la libération …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*