Accueil / A la une / Ousmane Gaoual: « j’ai honte pour Alpha Condé »

Ousmane Gaoual: « j’ai honte pour Alpha Condé »

Le député uninominal de Gaoual, se dit révolté par la crise à la Cour constitutionnelle. Ousmane Gaoual Diallo a aussi critiqué l’inaction du gouvernement guinéen après les inondations survenues à Kankan, Siguiri, Mandiana et Kouroussa. Selon le député, Alpha Condé est le seul qui mérite d’être destitué.

« La seule personne qui mérite d’être destituée en Guinée s’appelle Alpha Condé qui est accessoirement président de la République. La constitution, en son article 4, interdit le régionalisme, l’ethnocentrisme dans les activités publiques. Alors qu’Alpha Condé dit avoir donné la présidence de l’Assemblée à Kory Kondiano qui est la Forêt, et  le poste de Premier ministre à la Basse Côte. Ça c’est le régionalisme et l’ethnocentrisme qui sont punis par notre constitutionL’article 36 demande au président de la République de faire une déclaration publique de ses biens, et de les publier au journal officiel. Ce n’est pas encore effectif, il tombe encore sous le coup  de cette injonction de la loi. L’article 38 de la constitution dit que le président de la République doit renoncer à toute activité incompatible avec son mandat. Notamment celui qui concerne les partis politiques.  Alpha Condé est toujours président du RPG AEC. Alors que le non-respect d’une seule disposition de la constitution devait amener Alpha Condé à être destitué »,dénonce le député Ousmane Gaoual.

Après les inondations qui ont endeuillé plusieurs familles dans la région de la Haute Guinée, le gouvernement reste inactif. Ousmane Gaoual Diallo déclare qu’il a honte pour Alpha Condé.

« J’ai honte pour le Chef de l’Etat, qui oublie les populations qui sont dans la misère, qui souffre souvent de calamités naturelles. C’est ce qui arrive aux populations de Kankan, de Kouroussa, de Siguiri où il y a eu à peut près 8 morts enregistrés suite aux inondations et jusqu’à présent, l’Etat guinéen n’a pas bougé en direction de ceux là« , explique-t-il.

Laïla Bah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*