mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Violences à Mandiana: des ressortissants portent plainte contre X (Déclaration)

Violences à Mandiana: des ressortissants portent plainte contre X (Déclaration)

Ce jour 14 septembre 2018, les jeunes résidents dans la CU de Mandiana, ont organisé une manifestation pacifique afin d’attirer l’attention des autorités publiques sur la précarité des conditions de vie des populations et demander la réalisation de certains travaux d’infrastructures sociaux de base, notamment le bitumage de la route Kankan-Mandiana, la construction des ponts sur les fleuves Sankarani (à Traodan), Milo (à Sansando) et Djoliba (à Dialakoro).

Les manifestants de cette marche pacifique, qui ne détenaient en main que de banderoles, ont été malheureusement réprimés dans le sang au quartier Oudiala, par les forces de sécurité faisant un mort et plusieurs blessés par balles réelles. Cette barbarie exercée sur nos frères par les hors la loi mérite une réflexion profonde quant aux rôles régaliens de nos forces de sécurité.

Au moment où nous parlons, la ville de Mandiana est investie par des centaines de gendarmes et de policiers venus de Kankan.

Nous, membres de l’Association des Jeunes Ressortissants et Amis pour le Développement de la Préfecture de Mandiana, condamnons fermement cette répression.

Nous demandons qu’une enquête soit urgemment ouverte afin d’identifier et juger les coupables de ces violences barbares et ignobles conformément aux lois de la République. Toutefois, nous porterons plainte contre X afin qu’il réponde de ses actes inhumains.

Nous exigeons sans délai le départ des renforts venus de Kankan et la démilitarisation complète de la ville de Mandiana.

Nous prions pour le repos en paix de l’âme du défunt et souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

Nous adressons nos sincères condoléances à la population de la Préfecture de Mandiana en général et à la famille biologique du défunt en particulier.

Vive la paix ! Vive la justice !

 

Pour les jeunes

Le Représentant

Moro 2 DIAKITE

AJRADM

à voir aussi

Remous sociaux à Mandiana : l’hallucinant réquisitoire créé par une épidémie de mensonge (Tribune)

Le mensonge fait bon ménage chez nous. La désinformation et l’intoxication font  les chiffres d’affaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*