mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Usurpation de la bourse d’étude du 2ème de la République en Sciences Sociales

Usurpation de la bourse d’étude du 2ème de la République en Sciences Sociales

Le 2ème de la République, au Bac 2018, option sciences sociales dépossédé de sa bourse d’étude pour le Maroc.  Aboubacar Guirassy, a été surpris de découvrir, au lendemain de la publication de la liste des boursiers, que son nom a été rayé de la liste.

Interrogé ce lundi 10 septembre 2018, dans l’émission « les Grandes Gueules », le jeune homme revient sur les circonstances de cette découverte renverssante.

« Le mercredi nuit, mon frère Abdoul Gadiry Guirassy qui a été 13èm de la république, m’a appelé pour me dire que la liste vient de sortir, qu’il a vu son nom mais il n’a pas vu mon nom. Je lui ai dit, non, je ne peux pas croire. Pour moi, c’était une blague, il a sorti la liste, j’ai regardé, ensuite j’ai dit non, ce n’est pas vrai ce que j’ai vu. Ma grande sœur aussi m’a appelé pour me dire j’ai vu la liste mais ton nom n’y figure pas. Elle m’a conseillé de ne pas m’évanouir, et de ne pas me faire de soucis », explique Aboubacar Guirassy.

Après plusieurs démarches sans suites, le jeune homme s’est résigné à s’adresser aux services examens, par le biais des médias. Il demande à ce que sa bourse d’étude lui soit restituée

« Je suis passé au service examen pour rencontre Kourouma qui est Directeur Adjoint, je lui ai expliqué mon problème, il m’a dit que c’est incroyable. Il m’a envoyé chez son informaticien, il n’y était pas et son informaticien me dit que son ordinateur est codé, il ne peut pas l’ouvrir. L’année n’a pas été du tout facile, poursuit-il , on a bossé durant 9 mois. On est venu à l’école de 8 heures à 18 heures malgré les troubles. Je suis vraiment déçu qu’on puisse me remplacer par un autre qui ne le mérite pas. Je rêvais de faire des hautes études, mais ce n’est pas le cas. Ce que je demande au service examen, c’est de me restituer ma bourse », lance le jeune homme.

Il n’est pas rare en Guinée, que des boursiers régulièrement admis, soient remplacés par d’autres moyennant de l’argent.

Lamine Komah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*