mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Négociation sur les 8 millions: Aboubacar Soumah répond à Kassory Fofana

Négociation sur les 8 millions: Aboubacar Soumah répond à Kassory Fofana

Le Premier ministre Kassory Fofana, a déclaré que l’Etat n’a pas les moyens  d’augmenter les salaires des enseignants à huit millions. Chez nos confrères de la Radio Espace, le secrétaire général du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée), Aboubacar Soumah soutient le contraire. Pour lui, l’Etat guinéen n’a jamais été plus riche que maintenant.

Aboubacar Soumah dit ne pas vouloir s’attarder sur la question. Selon lui, les négociations étant ouvertes, elles détermineront la marche à suivre.

« Nous respectons les principes des négociations. Nous attendons les résultats de ces négociations. On ne peut pas vouloir d’une chose et son contraire. Le gouvernement ne peut pas nous appeler à la table de négociations et s’opposer catégoriquement à nos revendications. D’ailleurs, nous sommes en face des gens responsables mandatés par le gouvernement pour trouver une solution de sortie de crise », dit-il.

Pour Aboubacar Soumah, l’Etat guinéen n’a aucune raison de ne pas augmenter les salaires des enseignants.

« Aucune raison ne peut l’empêcher d’augmenter le salaire des enseignants. Tout le monde connait les détournements, la corruption et la gabegie qui se pratiquent au niveau de l’administration. Les sociétés minières, les contrats qui se signent à longueur de journées. Pour nous, l’Etat guinéen n’a jamais été aussi riche que maintenant », ajoute le syndicaliste.

Cependant, le syndicaliste prévient que si les négociations n’aboutissent pas, la suite des événements sera décidée par la base syndicale.

AB

à voir aussi

Négociation SLECG/Gouvernement: ce que Kassory Fofana a dit

Lors de son passage dans l’émission  « Guinée Actu  » de la RTG, le Premier ministre Ibrahima Kassory …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*