Accueil / A la une / Pêche: un navire chinois arraisonné dans les eaux guinéennes

Pêche: un navire chinois arraisonné dans les eaux guinéennes

Un navire battant pavillon chinois a été arraisonné en début du mois d’août, dans les eaux territoriales guinéennes. La préfecture maritime, en collaboration avec l’Etat major de la gendarmerie, qui ont procédé à l’oppération. Le navire a été intercepté en période de repos biologique décrétée par le ministère des Pêches, de l’Aquaculture et de l’Economie Maritime.

Le bateau pêchait en Guinée, avec une licence sierra léonnaise et faisait des incursions répétées.

« Le navire MENGXIN 18 a été arraisonné dans les eaux relevant des juridictions de la République de Guinée à la suite d’une patrouille réalisée conjointement  par le Centre National de Surveillance et la préfecture maritime dans les eaux guinéennes entre le 18 et le 19 août. Au moment des faits, il disposait d’une licence de la sierra Leone mais n’avait aucune licence de pêche en République de Guinée. Il faisait des incursions répétées  dans les eaux guinéennes vers le sud, à la frontière Guinéo-Sierra Léonaise sans être autorisé », explique Amara Kaba, le directeur national par intérim de la pêche.

Pour cette infraction, l’armateur devra payer une forte amende, fixée par le code de la pêche.

« L’ amende varie pour la pêche industrielle entre cinquante mille (50.000) dollars et deux millions cinq cent mille (2.500.000) dollars selon la gravité de l’infraction et la taille du navire« , précise monsieur Kaba.

Le navire en question, a été convoyé au Port Autonome de Conakry.

Al Bang’s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*