mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Mesures drastiques pour se débarrasser des « traîtres » au sein des Forces sociales

Mesures drastiques pour se débarrasser des « traîtres » au sein des Forces sociales

Lors d’une  conférence organisée ce lundi 3 septembre par les membres des Forces Sociales de Guinée, la plateforme annonce de nouvelles mesures, pour se débarrasser des « traîtres » en son sein. Les Forces sociales préconisent désormais, la prestation de serment sur le Coran ou la Bible et l’adoption d’une charte et d’un code éthique pour réorganiser la structure sociale.

Des mesures, qui vont garantir la loyauté de chaque personne selon le porte-parole du mouvement, Mamadou Bilo Diallo.

« Il y avait certains, qui ne jouaient pas franc jeu. C’est ce qui nous a étouffé, nous a empêché d’atteindre notre objectif qui consistait à amener l’Etat guinéen, à revenir sur le prix du carburant à 8000 GNF. Ceci étant, nous avons décidés de reculer pour non seulement nous débarrasser de tous les opportunistes qui nous ont envahi, de tous ceux qui avaient des agendas cachés, pour mieux nous réorganiser« , explique-t-il.

Les Forces sociales accusent des commis de l’Etat, qui cherchent disent-ils, à faire imploser le mouvement. Malgré cela, elles comptent aller jusqu’au bout des revendications.

« Tous ceux qui ne se reprochent de rien, peuvent rejoindre le mouvement mais sous une condition. Tu jure à travers un serment que nous même nous avons formulé. On suppose que c’est une garantie de limitation, de l’infiltration et de l’opportunisme que nous avons vécu ces derniers temps… Pendant que certains membres se substituent aux forces sociales pour nouer des relations avec des entités tierces, d’autres ont prêté le flanc à la corruption pour freiner l’élan de la dynamique. Malgré l’interférence des autorités et certains dysfonctionnements intervenus dans l’évolution de la dynamique, les principaux leaders des Forces Sociales de Guinée entendent poursuivre la lutte « , ajoute Mamadou Bilo Diallo.

Dans les prochains jours, les Forces sociales comptent dérouler, leur chronogramme de manifestation. La revendication reste la même, le prix du carburant à 8000 GNF.

L K

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*