mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Chantal Colle dans de salles draps: ses travailleurs sont en grève

Chantal Colle dans de salles draps: ses travailleurs sont en grève

Rien ne va plus entre Chantal Colle et ses travailleurs. Depuis ce vendredi 31 août, les travailleurs du groupe de presse Chérie FM/ TATV, ont déclenché une grève générale et illimitée. Ils réclament des salaires décents, et de  meilleurs conditions de travail.

Voici l’avis de grève signé par les concernés…

Une patronne qui n’a pas peur de Dieu.Le personnel du groupe SGI Médias Chérie FM TATV en grève
Ce jeudi 30 août 2018, cadres de direction et employés du groupe SGI Médias s’étaient entretenu autour de la crise que traverse l’entreprise depuis un certains temps. Cette rencontre à suscité une lueur d’espoir dans la résolution de cette crise. Au terme de cette réunion, les travailleurs se sont engagés à reprendre les activités ce vendredi 31 août 2018.

Malheureusement, malgré sa volonté d’honorer son engagement, le collectif des travailleurs du groupe SGI Médias a constaté ce vendredi avec amertume, le refus obstiné de la PDG à privilégier le dialogue. Ce refus se matérialise par:

1-le refus de la PDG d’adresser directement aux signataires une réponse à la déclaration qui a sanctionné la réunion de ce jeudi 30 août 2018.

Pourtant aux dires des cadres de direction (Alhassane Diallo DG de la radio), Dr Chantal Colle à exigé aux signataires de lui envoyer directement la déclaration qui a sanctionné ladite réunion. Ce qui fut fait. Mais elle par contre à préféré s’adresser aux cadres de direction. Quelle contradiction!

2-l’annonce par la direction de la fermeture de la télévision TATV, et l’arrêt de certaines émission notamment Droit de Comprendre à la demande de Madame Chantal Colle.

Nous sommes également au regret de constater depuis quelques heures, que le site tamtamguinee.com n’est plus accessible.

Nous constatons aussi à date que la priorité de Madame Chantal Colle reste la restitution du matériel de travail (Motos, ordinateurs portables et caméras).

Et cela, elle ne cesse de le réitérer.

Considérant le refus de s’adresser directement aux signataires de la déclaration du jeudi 30 août 2018, comme étant un frein au processus de dialogue,

Le collectif des travailleurs de SGI Médias décide:de Déclencher à partir de ce vendredi 31 août 2018, une grève générale et illimitée au sein de l’entreprise pour revendiquer les points ci après:

1-L’amélioration des conditions salariales

2-la réouverture de la télévision Africa Today TATV

3-la reprise des émissions aux arrêts

4-la prise en compte des congés annuels payés

5- le payement des salaires du mois d’août qui prend fin ce vendredi

Le collectif des travailleurs du groupe SGI Médias invite tous les employés de la structure (animateurs techniciens journalistes) à observer ce mot de d’ordre de grève en restant à leurs domiciles jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Conakry le 31 août 2018

Ont signé: 
Bah Mamadou Alpha
Sâa Alou Yombouno
Mory Oumou Camara
Sékou Touré
Bountouraby Keita
Dyanka Cissé
Oumar Sow 
Mamoudou Condé(Aime Condé)
Mamadou Taslima Diallo (Campbell)
Aminata Hector Touré
Kadiatou Touré
Kandet Alboukhary Sankon
Saloum Condé 
Moussa CFA Camara
Ly Mariame Baïlo
Aboubacar Ami Bangoura

Ce jeudi 30 août 2018, cadres de direction et employés du groupe SGI Médias s’étaient entretenu autour de la crise que traverse l’entreprise depuis un certains temps. Cette rencontre à suscité une lueur d’espoir dans la résolution de cette crise. Au terme de cette réunion, les travailleurs se sont engagés à reprendre les activités ce vendredi 31 août 2018.

Malheureusement, malgré sa volonté d’honorer son engagement, le collectif des travailleurs du groupe SGI Médias a constaté ce vendredi avec amertume, le refus obstiné de la PDG à privilégier le dialogue. Ce refus se matérialise par:

1-le refus de la PDG d’adresser directement aux signataires une réponse à la déclaration qui a sanctionné la réunion de ce jeudi 30 août 2018.

Pourtant aux dires des cadres de direction (Alhassane Diallo DG de la radio), Dr Chantal Colle à exigé aux signataires de lui envoyer directement la déclaration qui a sanctionné ladite réunion. Ce qui fut fait. Mais elle par contre à préféré s’adresser aux cadres de direction. Quelle contradiction!

2-l’annonce par la direction de la fermeture de la télévision TATV, et l’arrêt de certaines émission notamment Droit de Comprendre à la demande de Madame Chantal Colle.

Nous sommes également au regret de constater depuis quelques heures, que le site tamtamguinee.com n’est plus accessible.

Nous constatons aussi à date que la priorité de Madame Chantal Colle reste la restitution du matériel de travail (Motos, ordinateurs portables et caméras).

Et cela, elle ne cesse de le réitérer.

Considérant le refus de s’adresser directement aux signataires de la déclaration du jeudi 30 août 2018, comme étant un frein au processus de dialogue,

Le collectif des travailleurs de SGI Médias décide:de Déclancher à partir de ce vendredi 31 août 2018, une grève générale et illimitée au sein de l’entreprise pour revendiquer les points ci après:

1-L’amélioration des conditions salariales

2-la réouverture de la télévision Africa Today TATV

3-la reprise des émissions aux arrêts

4-la prise en compte des congés annuels payés

5- le payement des salaires du mois d’août qui prend fin ce vendredi

Le collectif des travailleurs du groupe SGI Médias invite tous les employés de la structure (animateurs techniciens journalistes) à observer.

NEWSDEGUINEE.COM

à voir aussi

Sit-in des travailleurs du groupe de presse Chérie FM/ TATV

Les travailleurs du groupe de presse Chérie FM/ TATV ont tenu un sit-in ce lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*