mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Crise au Port de Conakry: le syndicat ne reculera pas

Crise au Port de Conakry: le syndicat ne reculera pas

Les syndicalistes et les travailleurs du Port autonome de Conakry plus que jamais déterminés à faire annuler le contrat sur la concession du quai conventionnel. Lors d’une rencontre, le secrétaire général adjoint de la CNTG Mamadou Mansaré, a fait savoir qu’ils ne reculeront pas.

Nuit été le décès de leurs collègues, les travailleurs du port et les syndicalistes allaient marcher dans la commune de Kaloum et ce, malgré l’interdiction de la marche par le gouverneur.

« C’est le PO du Po, du PO qui a signé le document. Par ce que en réalité, c’est le directeur des micros réalisations, qui a signé ce document. Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin. Nuit été le décès d’aujourd’hui, malgré la pluie battante, on allait sortir. Ils allaient nous frapper comme ils avaient l’habitude de nous frapper. Ils allaient nous gazer. Ils allaient peut-être nous tuer. N’ayez pas peur de mourir par ce que vous êtes déjà morts« , insiste Mamadou Mansaré.

Le secrétaire général de la délégation syndicale du port Cheick Chérif Touré, la marche de la colère des travailleurs, est irrévocable.

« Nous allons nous retrouver avec le général, pour fixer une date pour la marche. Nous avons reportés, mais cela ne veut pas dire que nous avons peur. Rien ne va nous empêcher de faire notre marche« , précise-t-il.

Ces travailleurs ont quelque peu perturbés, la passation de service entre le DRH sortant du port et l’entrant.

A B

à voir aussi

Crise au Port autonome de Conakry: la marche de la colère ajournée

Les travailleurs du Port autonome de Conakry (PAC), décident d’ajourner leur marche de la colère …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*