mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Le train Conakry Express immobilisé: Aboubacar Sylla menace

Le train Conakry Express immobilisé: Aboubacar Sylla menace

Le train Conakry Express a une nouvelle fois été immobilisé par les travailleurs. Ils réclame un contrat de travail et des arriérés de salaires de 11 mois. Les négociations piétinent autour des salaires.

Depuis lundi, les travailleurs du train Conakry express ont engagé un bras de fer avec le ministère des transports. Ils se disent ouvert au dialogue mais dénoncent la mauvaise foie du ministère.

« Le mardi, nous sommes allés à l’inspection générale du travail mais ils ont rejeté le contrat. Jeudi, on devait se rencontrer pour continuer les négociations mais le secrétaire général ne nous a pas appelé. Comme nous avons passés 3 jours sans rien, la base a décidé de garer le train« , indique le porte parole des grévistes.

Cette démarche est perçue par le département, comme un acte de sabotage. Le ministre Aboubacar Sylla, lors d’une sortie ce jeudi, a brandit la menace de sanction.

« On acceptera pas des gens qui bloquent le travail, qui croient qu’ils peuvent mettre le pays à genoux. S’ils continuent comme ça, je vous assure, on va amener deux instructeurs chinois ici, qui vont initier des jeunes cadres guinéens ici et je vous assure que même si le train doit s’arrêter un ou deux mois, je suis prêt à l’assumer« , menace le Aboubacar Sylla.

Les grévistes entendent poursuivre ce mouvement, jusqu’à satisfaction de leurs revendications. Ils n’exclus pas de saisir la justice pour être rétablis dans leurs droits.

Laïla Bah

 

 

à voir aussi

Cour constitutionnelle: l’élection d’un nouveau président reportée

L’élection d’un nouveau président de la Cour constitutionnelle annoncée pour ce jeudi 27 septembre, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*