Accueil / A la une / Port de Conakry: Aboubacar Sylla précise « il n’est question de réduire des effectifs »

Port de Conakry: Aboubacar Sylla précise « il n’est question de réduire des effectifs »

Contrairement à ce que craignent les travailleurs du port de Conakry, le ministre des transports Aboubacar Sylla indique que le contrat de concession du Port de Conakry, est favorable à la Guinée. Il précise, que ce contrat va générer plus d’emplois et une augmentation des traitements. Il l’a dit ce jeudi 16 août, à la faveur d’une conférence de presse.

« Le Groupe Albayrak va investir pendant toute la durée de la concession 500 millions de dollars. Contrairement à ce qu’on a entendu, il n’est nulle part question de réduire des effectifs quelconques. Ceci est totalement exclu au niveau de cette convention. Au contraire, l’augmentation des activités va amener des créations d’emplois nouveaux et à des recrutements nouveaux. C’est exactement l’inverse qui va se passer. Non seulement il y aura de nouveaux emplois, mais des traitements aussi vont s’améliorer compte tenu de l’amélioration de la situation financière du Port qui est attendu à court terme.

Moi je vois mal le gouvernement, encore moins le Président de la République,  négocier une convention et accepter que dans cette convention, qu’on procède à des licenciements massifs des dockers. Ce sont des rumeurs qui ont été répandues tout simplement parce qu’on ne veut pas que le Port Autonome de Conakry entre dans une nouvelle phase d’évolution. Certains veulent conserver de petits privilèges et ne veulent pas que le Port s’ouvre à la modernité qui va permettre ainsi l’amélioration des traitements des uns et des autres. Très malheureusement, ils préfèrent leurs bonheurs individuels et c’est ce qui a fait que toutes ces folles rumeurs ont fait le tour de la ville.

Le Port Autonome de Conakry va continuer à exister avec une nouvelle mission qui sera le contrôle et la validation de toutes les décisions, de tous les investissements et de toutes les modernisations qui seront initiés par le Groupe Albayrak. C’est la Direction du Port Autonome de Conakry qui va assurer la surveillance de l’exécution de la convention de concession. Donc il n’est nullement question de licenciement, il n’est nulle part question d’exonération et il n’est nulle part question encore moins de vente du Port Autonome de Conakry ».

Al Bang’s

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*