Accueil / A la une / Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Les entraîneurs du Horoya AC et de l’AS Togo Sport ont animé une conférence de presse ce jeudi 16 août, à la fédération Guinéenne de Football. C’est en prélude au match qui opposera les deux clubs africains ce vendredi, au stade du 28 septembre.

La 5ème journée de la phase de poules de la 22ème édition de la ligue Africaine des champions, s’annonce rude, puisse les entraîneurs des deux équipes à l’affiche, veulent chacun une victoire. Le coach du Horoya AC, Victor Zvunka, compte sur l’attaque pour déccrocher la victoire.

« Le match face à l’AS Togo Port est le match le plus important. Et demain, c’est la victoire, c’est tout ce qui peut nous sauver parce qu’on a besoin au moins des quatre points pour passer. Nous avons fait quelque chose de grand, c’est de se qualifier en phase de poule mais nous avons besoin de faire encore mieux. Je pense que nous pêchons toujours au point de l’attaque mais on va essayer de faire de notre mieux. J’essaye de trouver la meilleure formule au niveau de l’attaque », soutient-il.

La victoire, c’est aussi ce que convoite AYIVI EKVEVI , Coach de l’AS Togo Sport, qui a perdu à domicile contre le Horoya. Il compte prendre sa revanche ce vendredi.

« Nous avons certes perdu à domicile contre Horoya, mais le plus important c’est de gagner à l’extérieur. C’est ce que nous sommes venus faire en Guinée. Nous sommes venus pour nous relancer dans la course et non pas pour sauver l’honneur. La victoire est impérative pour notre survie », lance-t-il.

Au classement du groupe C, le Wydad de Casablanca arrive en tête avec 8 points, suivi du club Sud –Africain, Mamelodi et le Horoya AC qui qui se disputent la 2ème et 3ème place, avec 5points chancun. La 4ème place revient à l’AS Togo Sport avec 3points.

Il faut noter, que le Horoya AC a besoin de 4 points pour se qualifier en quart de finales.

Kadija Téliko Sow

à voir aussi

« Le salaire qu’il nous paye ne provient pas d’une société privée », lance Aboubacar Soumah

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), était en assemblée générale ce samedi 20 octobre. Les enseignants se sont penchés sur la menace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*