mercredi 26 septembre 2018
Accueil / A la une / Conakry: la colère des travailleurs du Port Autonome de Conakry

Conakry: la colère des travailleurs du Port Autonome de Conakry

Les activités du port autonome de Conakry paralysées par une grève. Les travailleurs, réclament l’annulation du contrat de vente du quai conventionnel, à une société turc. Selon eux, ce contrat menace leurs emplois. Ils étaient ce mardi 14 août, à la Bourse du travail.

Depuis lundi matin, le trafic portuaire est paralysé. Les travailleurs du PAC, dénonce le contrat de vente du quai conventionnel. Réunis ce mardi à la Bourse du travail, ces travailleurs

« Camarades salut! Détermination ou pas détermination!« , entonne Cheick Touré secrétaire général de la délégation syndicale du port.

« Sur instruction de nos chefs hiérarchiques, le Port Autonome de Conakry vient d’être vendu. La signature a été faite par madame la directrice du Port et monsieur le ministre Aboubacar Sylla. Ce que son prédécesseur Oyé n’a pas fait, c’est ce qu’il a fait« , accuse Cheick Touré.

Le secrétaire général de l’USTG a indiqué pour sa part, qu’il attend d’avoir le contrat de bail, pour entreprendre des actions.

« Nous ferons tout pour avoir le contrat. Nous allons le démonter et démontrer que ce contrat est nul et de nul effet. On nous déclare la guerre, on ira à la guerre« , lance Louis MBemba Soumah.

Les travailleurs du Port de Conakry, entendent poursuivre ce mouvement de grève, jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

Lamine Komah

à voir aussi

Cour constitutionnelle: l’élection d’un nouveau président reportée

L’élection d’un nouveau président de la Cour constitutionnelle annoncée pour ce jeudi 27 septembre, est …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*