mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / l’Internationale de l’Education embarrassée par la scission du SLECG

l’Internationale de l’Education embarrassée par la scission du SLECG

Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), dans le collimateur de l’Internationale de l’Education, basée en Belgique. Celle-ci menace de suspendre le SLECG, pour bicéphalisme.

Dans un courrier adressé au secrétaire général du SLECG Aboubacar Soumah, le Coordinateur Service Administratif de l’Internationale de l’Education se dit embarrassée par la scission au sein du SLECG.

« Nous sommes étonnés d’apprendre la scission du SLECG en deux groupes distincts. Cette situation semble perdurer, comme en témoignent les événements. Elle met l’internationale de l’Education dans un certain embarra. Lequel des deux SLECG est celui légitiment affilié à l’IE depuis d’une vingtaine d’années », lit-on dans le courrier.

Une situation qui pourrait forcer le bureau exécutif de l’IE à suspendre l’affiliation du SLECG jusqu’à ce que la question soit tranchée. Mais en attendant, l’institution se réserve le droit de rassembler les informations.

« C’est pourquoi, nous vous invitons à expliquer les raisons pour lesquelles il existe deux SLECG aujourd’hui« , tranche Duncan Smith.

Pour rappel, lors de la grève des enseignants, l’Internationale de l’éducation avait apporté son soutient au SLECG, ce qui accrut sa légitimité face au gouvernement.

AL Bang’s

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*