Accueil / A la une / Kindia: le siège du RPG saccagé par des militants en colère

Kindia: le siège du RPG saccagé par des militants en colère

Des militants du RPG en colère s’en sont pris au siège du parti à Kindia, après la signature mercredi, d’un accord entre l’opposition et le pouvoir. Ils ont brûlé des pneus, érigé des barrages, pour protester contre cette décision.

S’était à l’occasion d’un rassemblement, au cours duquel les responsables du parti, sensibilisaient sur le compromis trouvé avec l’opposition. Des jeunes militants, ont violemment réagit à la nouvelle. Ils ont cassé des chaises et brûlé des pneus devant le siège.

« Au moment où nous nous débattons pour des alliances par ci, par là, on apprend un communiqué sans être consulté, que Monsieur Abdoulaye Bah est maire de Kindia, il y a eu déjà un accord politique. On s’en fou de ce accord. Le seul recours que nous demandons aujourd’hui, c’est de reprendre les élections à Kindia. Si tel n’est pas le cas, il n y aura pas de maire à Kindia. Le dimanche, on va mobiliser tous les fils de Kindia« , lance Sékou Oumar Traoré, secrétaire général de la jeunesse du RPG à Kindia.

Un autre mécontent, dit être sous le choc. Selon lui, il n’est pas question que l’UFDG remporte la mairie de Kindia, alors que les résultats sont tout autre.

« C’est un choc pour toute la population de Kindia. Nous demandons qu’on nous rétablisses dans nos droits« , clame-t-il.

« D’accord en accord, on tue la loi » renchérit un autre qui estime, que Kindia n’est pas marchandable.

Sorel Yansané

 

 

à voir aussi

Urgent : Moussa Iboun Conté porte plainte contre deux journalistes pour soustraction frauduleuse de l’entête de l’AGEPI (copie)

Moussa Iboun Conté, président de l’AGEPI, ne relâche pas la pression sur deux journalistes frondeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*