Accueil / A la une / AG du RPG: les vérités de Alpha Condé au militants du parti

AG du RPG: les vérités de Alpha Condé au militants du parti

Après le compromis politique conclus entre le pouvoir et l’opposition suscite de vives remous au sein du RPG arc-en-ciel. Pour calmer les ardeurs, le président de la République s’est rendu au siège de son parti ce samedi 11 août 2018. Alpha Condé a constaté la chute du parti. Il invite ses militants à retrousser les manches.

Extrait…

« Sans le parti, il n y a pas de ministre, il n y a pas de président, il n y a rien. Le parti, c’est la colonne vertébrale. Redonnons alors au parti cette force plus qu’avant. Allons ensemble. Voilà ce que les jeunes doivent dire. Restructurer les comités de base, en laissant les gens choisir, librement, les gens qu’ils considèrent comme les leurs et non imposer quelqu’un. Si vous mettez un comité de base, les gens n’ont pas confiance, on doit renouveler les comités de base, les sections, les sous sections les fédérations.  Comme ça, tous les militants se reconnaîtront dans le parti. Mais pas le parti de quelques caciques. Donc il faut qu’on se retrousse les manches tous.

Lors des élections locales, j’ai dit la vérité à votre bureau politique. Je lui ai dit que le chemin qu’il veut emprunter n’était pas le bon pour nous. Les élections locales et les élections présidentielles ne sont pas les mêmes. Toi tu peux dire que tu aimes Alpha. Mais si tu prends quelqu’un qui n’est pas aimé, personne ne votera pour lui. Mais, on ne m’a pas écouté. Ils ont dit 80% pour le RPG et 20% pour les autres. Je leur ai dit que ce n’est pas bien. Je leur avais bien dit aussi que si vous partez dans les préfectures, demandez qui sont ceux-là qui sont aimés par les populations pour les choisir. Ils ne m’ont pas écouté. 

J’ai prédit deux choses. Premièrement, j’ai dit les gens ne vont pas voter et deuxièmement, j’ai dit qu’il y aura beaucoup qui feront de candidatures indépendantes. Et finalement c’est ce qui est arrivé. Aujourd’hui il faut qu’on donne de la force à notre parti. Abandonnons les copinages et l’affinité, regardons le parti ».

Lamine Komah

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*