vendredi 19 octobre 2018
Accueil / A la une / Présidentielle 2010: réfute les accusations de corruption du général Sékouba Konaté

Présidentielle 2010: réfute les accusations de corruption du général Sékouba Konaté

Le général Sékouba Konaté lors d’une sortie récente, a accusé les deux candidats au second de la présidentielle de 2010, de le soudoyer avec de l’argent pour accéder à la présidence de la République. En marge de la conférence de presse de l’opposition républicaine, Cellou Dalein Diallo a répondu au général Konaté. Il nie même l’avoir rencontré seul à seul et déclare qu’il n’avait pas besoin de le corrompre puisse que sûr de ses 44%.

« Je n’ai jamais envoyé personne pour voir le général Sékouba. J’avais vraiment mon excès de confiance. Moi, j’ai eu 44%. Alpha Condé a eu un score minable de 18%. Je n’avais aucun doute que je gagne. Je n’avais pas besoin de corrompre le général Sékouba. Pour moi, vraiment, avec le soutien de Sidya Touré de l’UFR et de Abé Sylla de la NGR, en 2010, il n’y avait aucun moyen sauf cette fraude massive qui a été organisée. Permettez-moi de ne pas citer tous ceux qui ont fait pression sur la CENI pour qu’on me refuse cette victoire annoncée et qu’on la donne à Alpha Condé. Si je sors aujourd’hui le rapport qui a été déposé à la Cour suprême après la publication des résultats, elle n’avait pas voulu statuer parce qu’il y avait la pression sur tout le monde. Je n’avais pas besoin de corrompre quelqu’un. S’il y avait à corrompre, ce sont les gens de la CENI qu’il fallait peut-être corrompre », soutien le chef de file de l’opposition.

à voir aussi

Halte aux pyromanes et « business men » des crises en Guinée ! Le ministre de la Justice doit sévir !

Alors que des violences post-électorales sont enregistrées dans plusieurs zones de la Guinée, notamment à Kindia, Kouroussa, Kérouané et Gueasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*