Accueil / A la une / Le siège du SLECG vandalisé: Soumah porte plainte et menace de boycotter la Rentrée scolaire

Le siège du SLECG vandalisé: Soumah porte plainte et menace de boycotter la Rentrée scolaire

Accusé de vandaliser le siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), ce mercredi 8 Août, une plainte contre Souleymane Sy Savané et Kadiatou Bah a été déposée au tribunal de première instance de Dixinn. C’est en tout cas ce qu’a déclaré le secrétaire général du SLECG Aboubacar SOUMAH.

En compagnie de son avocat, Aboubacar Soumah espère que la plainte va prospérer. Faute de quoi, il menace de boycotter l’ouverture prochaine des classes.

« C’est un acte bien commandité et les intéressés reconnaissent. Nous avons déposé la plainte contre Souleymane Sy Savané, Kadiatou Bah,  Aboubacar Kaba et Mohamed Camara au niveau du procureur de Dixinn. Nous attendons la réaction de la justice. Nous allons demander à tous les enseignants de ne pas foutre leurs pieds dans les école. S’ils ne sont pas poursuivis pour ces faits là, il n’y aura pas d’ouverture des classes », prévient Aboubacar Soumah.

La plainte concerne « la destruction d’édifice privé, de biens, de vol de numéraire, de coups et blessures sur Alsény Keita », de la cellule de communication du SLECG et Balla Condé, le gardien.

Al Bang’s

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*