Accueil / A la une / Bicéphalisme à la tête du SLECG: les rivaux se disputent le siège

Bicéphalisme à la tête du SLECG: les rivaux se disputent le siège

Le siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) situé à Dixinn, a été mis à sac ce mercredi 8 août. Selon Aboubacar Soumah, les commanditaires sont Souleymane Sy Savané et ses partisans.

Selon Aboubacar Soumah, plusieurs objets ont été emportés et d’autres vandalisés par leurs rivaux.

« Ils ont cassé les portes, caillassé tous les appareils et machines qui sont à l’intérieur et emporté nos documents. C’est Souleymane Sy Savané qui les a envoyés. Il y avait dans le groupe Aboubacar Kaba et Kadiatou Bah ladite secrétaire générale du SLECG qui était même escortée par des gendarmes. Quand nous avons appelé le nommé Aboubacar Kaba il a automatiquement reconnu les faits en disant qu’ils assument. Kadiatou Bah aussi a fait des déclarations à travers des radios en disant que ce sont eux », accuse Soumah.

Des accusations balayées du revers de la main, par l’autre camp du SLECG. Kadiatou Bah accuse à son tour, Aboubacar Soumah et ses camarades, d’agression.

« Nous n’avons rien cassé et nous n’avons rien pris. Quand nous sommes arrivés ce matin au siège du SLECG, le gardien a appelé Aboubacar Soumah qui a envoyé des loubards pour nous agresser. Ces individus ont même pris la moto d’un de nos membres en la personne de Mohamed Camara. C’est ainsi que la gendarmerie a demandé que tout le monde quitte les lieux« , accuse à son tour Kadiatou Bah.

Elle rappelle d’ailleurs, que le siège du SLECG a été construit par ses membres fondateurs, à savoir l’actuel secrétaire général de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée), Louis M’Bemba Soumah, Dr. Wora, Ousmane Tanou Baldé,  à travers un projet canadien. Pour elle donc, il n’est plus question de laisser Aboubacar Soumah et ses acolytes, occuper unilatéralement le siège du SLECG, comme une propriété privée.

Al Bang’s

à voir aussi

Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Le passage du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique recalé par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*