vendredi 19 octobre 2018
Accueil / A la une / Inédit: Cellou Dalein rend hommage au député Sékou Savané du RPG

Inédit: Cellou Dalein rend hommage au député Sékou Savané du RPG

A l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG ce samedi 4 août, Cellou Dalein Diallo a rendu un vibrant hommage, au député uninominal de Siguiri, Sékou Savané. Il a salué l’humilité de l’homme et sa responsabilité.

En présentant ses excuses aux militants du PUP, le député de Siguiri Sékou Savané s’est attiré la sympathie de Cellou Dalein Diallo.

« La justice ne signifie pas nécessairement envoyer quelqu’un en prison. La justice, c’est d’abord reconnaitre qu’un acte qui a été posé n’était pas bon par rapport aux droits humains, par rapport à l’équité, à l’unité de la nation. Et à cet égard, permettez-moi de saluer un Guinéen qui est toujours au RPG. C’est l’honorable Sékou Savané de Siguiri. Aujourd’hui, je rends hommage au député Sékou Savané de Siguiri pour avoir reconnu qu’il avait fait des excès vis-à-vis des responsables du PUP de Siguiri. Et qu’il leur présente des excuses, c’est un homme vraiment qu’il faut respecter pour son courage et son sens de responsabilité. Il a posé un acte qui mérite d’être salué. Il a présenté ses excuses aux responsables du PUP de Siguiri. Tant qu’on n’a pas l’humilité et la responsabilité de reconnaître les erreurs ou les fautes qu’on a commises, on ne pourra pas aller de manière irréversible vers la réconciliation. Il faut saluer cet acte », a déclaré Cellou Dalein Diallo.

Il a rappelé au passage, que lui même s’était trompé sur le compte du fils de Alpha Condé, mais a présenté ses excuses pour cette erreur.

« Vous vous souviendrez qu’à un moment donné, j’ai présenté des excuses au fils d’Alpha Condé, Mohamed Condé. Certains me l’ont reproché. J’ai dit non, c’est normal que je le fasse, parce que je m’étais trompé. Lorsqu’on a fait une faute, une erreur, quand on se rend compte qu’en était une, il faut le reconnaître et présenter des excuses », soutient Cellou Dalein Diallo.

Laïla Bah

à voir aussi

Halte aux pyromanes et « business men » des crises en Guinée ! Le ministre de la Justice doit sévir !

Alors que des violences post-électorales sont enregistrées dans plusieurs zones de la Guinée, notamment à Kindia, Kouroussa, Kérouané et Gueasso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*