Accueil / A la une / Les négociations entre syndicat et gouvernement rompues

Les négociations entre syndicat et gouvernement rompues

La rencontre tripartite entre le syndicat, le patronat et le gouvernement s’est soldée par un échec ce jeudi 26 juillet. L’inter centrale syndicale CNTG-USTG, dit avoir participé à la rencontre, que pour transmettre le message de la base et répondre aux allégations du premier ministre.

La dernière sortie du premier ministre Kassory qui évoque la nécessité de reformer le syndicalisme en Guinée, n’est pas pour arranger les choses. L’inter centrale syndicale s’en est inquiété ce jeudi et les négociations avec le gouvernement ont été interrompu en attendant de clarifier la situation.

« Nous avons demandé que le Médiateur de la République, Mamadou Saïd Fofana de s’approcher du PM Kassory pour avoir une clarification. Nous avions dit que nous venions à la table pour discuter tous les sujets sans tabou. Mais avec cette sortie du PM, nous pensons que notre liberté syndicale est touchée que nous n’acceptions jamais. Personne ne peut se prétendre reformer le mouvement syndical si ce n’est que la volonté des travailleurs », clame Mamadou Mansaré, le porte parole du syndicat.

L’inter centrale syndicale CNTG-USTG, réclament aussi, la libération sans condition, de leurs camardes arrêtés à Labé.

« Nous demandons de libérer nos camarades qui sont aux arrêts à Labé », lance Mamadou Mansaré. Pour le moment, « les négociations sont rompues », ajoute le syndicaliste.

Les prochains jours, une mission de la confédération syndicale internationale pourrait être dépêchée sur Conakry.

Lamine Komah

à voir aussi

Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Les entraîneurs du Horoya AC et de l’AS Togo Sport ont animé une conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*