Accueil / A la une / La grève syndicale tourne à l’affrontement à Labé: un jeune a reçu une balle

La grève syndicale tourne à l’affrontement à Labé: un jeune a reçu une balle

Les émeutes qui ont éclaté depuis mercredi dans la commune urbaine de Labé se sont poursuivis ce jeudi 26 juillet. Les forces de l’ordre et les habitants se livrent à de violents affrontements. Ce matin, les forces de l’ordre sont intervenus à la bourse du travail, pour disperser les syndicalistes. Une intervention qui a causé de nombreux dégâts. Au total, 7 véhicules et une dizaine de motos ont été endommagés.

Des jeunes en colère, ont brûlé des pneus sur la chaussée, barricadés les routes, le tout, couronnés par des jet de pierre contre les forces de l’ordre. Les forces de l’ordre minus de grenades lacrymogènes, ont tenté en vain, de repousser les manifestants toujours plus nombreux. Ceux-ci, ont réussis à repousser les agents de maintien d’ordre jusqu’à Kouroula, un quartier administratif.

Après quoi, les leaders syndicaux ont pu rejoindre la bourse du travail.

« Les forces de l’ordre qui devaient sécuriser la population de Labé, ont été à la base de casse. Ils sont entrés dans la cour de Hoggo M’Bouro, ils nous ont trouvé en assemblée générale de l’inter syndicale. Dès qu’ils sont arrivés, ils nous ont lancé des gaz lacrymogènes. On s’est retranché dans les bureaux, ils nous ont trouvé dedans pour nous jeter des cailloux et du gaz. D’autres agents se sont regroupés, ils ont caillassé toutes les voitures et les motos. Ils sont partis avec les motos neuves« , explique un syndicaliste.

Dans la débandade, plusieurs personnes ont été blessées. Certains ont réussis à s’échapper, en escaladant le mur.

« Il n y a pas ce qu’ils ne nous ont pas fait. Moi par exemple, vils m’ont blessé. C’est par la grâce de Dieu seulement que nous nous sommes échappés. Ils nous visait. Heureusement pour nous, comme la cour qui se trouve à côté n’est pas tellement haute, on a pu emprunter ce chemin pour fuir les forces de l’ordre« , explique t-il.

La tension reste encore vive à Hoggo M’Bouro. Un jeune manifestant a reçu une balle dans l’abdomen. Il est admis à l’hôpital régional de Labé.

Lamine Bah

à voir aussi

Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Le passage du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique recalé par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*