Accueil / A la une / Nzérékoré: les habitants de Niampara exigent la libération du chef de district

Nzérékoré: les habitants de Niampara exigent la libération du chef de district

Deuxième jour de manifestation des habitants du district de Niampara, dans la sous-préfecture de Samoé, préfecture de NZérékoré, ce mardi 24 juillet. Ils ont barricadé la route, pour empêcher la circulation. Ils exigent la libération de leur chef de district.

Tout a commencé lorsque le chef du district Elie Panzo, a été arrêté le jeudi dernier et placé en garde à vue, pour abus d’autorité. Cela fait suite a une plainte portée par une femme du nom de madame Tohon, propriétaire d’un domaine, qu’il aurait obligé à quitter pour y aménager un terrain de foot pour les jeunes.

Cette femme aurait acheté ce terrain des mains de son frère, qui est le prédécesseur de Elie Panzo, l’actuel président de District.

Non contente de cette décision, la femme a porté plainte contre le président du district de Niampara.

Hier lundi, des femmes ont pris d’assaut le tribunal de première instance, pour exiger sa libération et le départ du Substitut du procureur de la République près le TPI de N’Zérékoré, Ousmane Sankhon. Ce mardi 24 juillet, alors que se tient le procès de Elie Panzo, les habitants du district ont à nouveau bloqué la route et paralysé la circulation.

De nombreux véhicules y sont bloqués.

Al Bang’s

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*