Accueil / A la une / Repression de la marche syndicale: « Kassory veut ma peau » dixit Mamadou Mansaré

Repression de la marche syndicale: « Kassory veut ma peau » dixit Mamadou Mansaré

La journée de ce lundi a été particulièrement tendue à Conakry où une marche des syndicalistes a été dispersée à coup de gaz lacrymogène et certains molesté par les forces de maintien d’ordre. Le porte-parole de l’inter-syndicale qui a été particulièrement violenté a pointé du doigt le premier ministre Kassory Fofana, qu’il accuse de vouloir sa mort.

« Je suis arrivé à 5 heure. J’ai trouvé deux camions de bérets rouges du camp Makambo, dirigés par un Colonel, je suis descendu et je me suis dirigé vers ma porte. J’ai appelé le gardien, ce dernier est arrivé, ils l’ont giflé. La population est sortie donc nous avons décidés de marcher et d’aller à l’Assemblée nationale. Ils ont commencé à lancer des gaz lacrymogènes pour disperser les gens, à matraquer les gens. Ça nous a rappelé les douloureux événements de 2007. Je dis que Kassory veut ma peau, il aura ma mort sur sa conscience« , accuse Mamadou Mansaré, de retour d’une visite médicale il y a à peine 5 jours.

Lamine Komah

à voir aussi

Siguiri/Kintinia: un jeune se suicide pour un emploi

Le corps d'un jeune homme a été retrouvé au bout d'une corde ce mercredi 17 octobre, à son domicile. Le jeune homme du nom de Roger Délamou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*