Accueil / A la une / Le syndicat suspend le service minimum dans les hôpitaux et annonce une plainte contre Bafoé

Le syndicat suspend le service minimum dans les hôpitaux et annonce une plainte contre Bafoé

Après avoir été disperser par les forces de sécurité à Kaloum, les camarades syndicalistes de la CNTG – USTG passent à la vitesse supérieure. Ils décident d’une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national jusqu’au retour de 8.000gnf le litre de carburant à la pompe. Ils suspendent aussi, les services minimums.

La décision a été prise, lors d’une réunion de crise ce lundi 23 juillet, à la bourse du travail. Le porte-parole de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG, a aussi annoncé une plainte contre le Général Ansoumane Camara dit Baffoé.

« C’est la deuxième fois, ceux qui nous ont agressé aujourd’hui, en 2007, c’est les mêmes. Le Général Baffoé, je le dis, on portera plainte contre lui devant la Justice guinéenne d’abord, devant celle de la CEDEAO et au niveau international. Nous avons perdu 350 jeunes en 2007. Nous allons réveiller tout ça. Il faut que toutes les victimes des répressions qui ont lieu de 2003 jusqu’à maintenant, soient indemnisées. Voici l’une des conditions qu’on doit poser. Le dialogue est rompu, la grève est illimitée. Plus de service minimum même dans les hôpitaux, au niveau de l’aéroport et du port. Nous avons compris que ces gens, c’est la force. Nous allons utiliser nos propres armes« , a lancé le syndicaliste.

Lamine Komah

à voir aussi

Accident de Mamou, grève du SLECG: Cellou Dalein se lâche

A l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ce samedi 09 décembre, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*