mercredi 14 novembre 2018
Accueil / A la une / Mamou: le militaire qui a battu à mort un enseignant placé sous mandat de dépôt

Mamou: le militaire qui a battu à mort un enseignant placé sous mandat de dépôt

L’adjudant-chef Mamadou Alpha Barry, le militaire qui a battu à mort un enseignant à Farinta dans la sous-préfecture de Soyah, dans la préfecture de Mamou, a été placé sous mandat de dépôt par le parquet du tribunal de première instance de Mamou.

Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi au vendredi 13 Juillet 2018, lors d’une bagarre. Abdoulaye Camara l’enseignant de 34 ans, avait alors été rouillé de violents coups, par son bourreau. Des coups, qui lui ont été fatales.

Après son audition à la brigade de recherche de la gendarmerie de Mamou, l’adjudant-chef Mamadou Alpha Barry a été inculpé pour coups et blessures volontaires ayant entraînés la mort sans intention de la donner.

Selon le procureur de la république près du tribunal de première instance de Mamou, Sidiki Camara, l’infraction relève du droit commun et est punie par l’article 243 du code pénal. Le prévenu sera donc jugé devant le tribunal criminel de Mamou et non un tribunal militaire.

« Ce que l’adjudant-chef Mamadou Alpha Barry a commis, c’est une infraction de droit commun. Donc il va être jugé devant le tribunal criminel de Mamou. Les faits n’ont aucun caractère militaire parce qu’il a donné des coups à un civil qui a trouvé la mort », a précisé Sidiki Camara.

Il précise, que le présumé auteur du meurtre, est actuellement détenu à la maison centrale de Mamou. Le juge d’instruction a ouvert une information judiciaire, afin de déterminer les circonstances de la mort de l’enseignant. A la suite de ces investigations, le dossier va être transmis au parquet, puis renvoyé devant le tribunal criminel pour le procès.

Ibrahima Bah

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*