Accueil / A la une / Bantama Sow s’attaque à la société civile: « s’ils n’arrêtent pas, j’ai des SMS dans mon téléphone »

Bantama Sow s’attaque à la société civile: « s’ils n’arrêtent pas, j’ai des SMS dans mon téléphone »

Alors que les manifestations se multiplient pour exiger la baisse du prix du carburant à la pompe, Bantama Sow jette du discrédit sur certains acteurs de la société civile, qui selon lui sont des politiciens déguisés, à la recherche des poste. Le ministre des sports menace de dévoiler des noms, si les interressés persistent. Il l’a dit ce samedi 21 juillet, lors de l’assemblée générale ordinaire du RPG arc-en-ciel.

Comparant le prix du carburant en Guinée à celui des pays de la sous région, Sanoussy Bantama Sow persiste et signe que le carburant est moins chers en Guinée, malgré l’augmentation. Il ajoute, que certains individus veulent seulement paralyser le pays.

« Des individus veulent bloquer ce pays à cause des intérêts personnels. En Sierra-Leone, on a augmenté le prix du carburant, le carburant coûte plus cher en Sierra-Leone qu’en Guinée. Au Mali, le carburant coûte plus cher qu’en Guinée, en Côte d’Ivoire, le carburant coûte plus cher qu’en Guinée ! Qu’est-ce que les gens veulent ?« , s’interroge le ministre des sport et de la culture.

Il met en garde ce qu’il qualifie de politiciens déguisés en acteur de la société civile et menace même de dévoiler leurs noms.

« Aujourd’hui, c’est d’autres personnes, des politiciens déguisés en syndicalistes, des politiciens déguisés en défenseurs de la société civile, qui disent qu’ils se battent pour le peuple. Non ! Qu’ils cessent d’utiliser le peuple, ils se battent pour eux parce que tous veulent être directeurs ou ministres, tous. D’ailleurs, il y a des anciens ministres qui ont échoué là où on les a mis, des jeunes de la société civile qu’on connait ; mais, s’ils n’arrêtent pas, j’ai des SMS dans mon téléphone, j’ai des SMS. Je le dis ici, nous allons sortir les SMS et dire leurs noms. Des gens qui nous ont écrit pour supplier pour qu’on les nomme à des postes. Juste une petite parenthèse, peut-être l’intéressé va comprendre. Celui qui m’a demandé de l’aider pour qu’il soit nommé directeur général de l’OGP, il est dans la société civile. Il fait croire qu’il se bat pour le peuple, je lui demande d’arrêter« , prévient-il.

Comme pour Lansana Conté, Sanoussy Bantama Sow prédit qu' »un jour, les guinéens vont allumer des lampes pour chercher Alpha Condé en Guinée« .

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*