Accueil / A la une / Sit-in des femmes syndicalistes devant l’Assemblée Nationale

Sit-in des femmes syndicalistes devant l’Assemblée Nationale

Les femmes syndicalistes ont tenu un sit-in ce mardi 17 juillet devant l’Assemblée Nationale. Elles protestent contre la hausse du prix du carburant à la pompe. Elles ont attiré l’attention du président de l’Assemblée nationale sur la violation du protocole d’accord signé en 2014, entre syndicat, patronat et gouvernement.

Entonnant l’hymne national, les femmes syndicalistes ont fait un sit-in devant le siège de l’assemblée Nationale, pour protester contre la hausse du prix du carburant.

« Nous avons pris sur nous, la responsabilité de venir vous donner ce protocole d’accord, que nous signés. Depuis trois semaines, nous sommes en train de faire cette grève perlée, on pense que ça perdure. Les institutions républicaines semblent ne pas nous écouter ou ne pas nous entendre », a expliqué Sophie Danielle Kourouma, la présidente du réseau des femmes de l’inter centrale CNTG-USTG.

Pour sa part, le président de l’Assemblée Nationale, Claude Kory Kondiano, a reconnu la légitimité des revendications mais exhorte cependant, les syndicalistes à se retrouver avec le gouvernement, autour de la table de négociation.

« Ce que je vais vous demander, c’est de dialoguer, pour faire en sorte que nous puissions avoir la paix. Les pays où il n’y a pas de dialogue ont existé à travers le temps qui s’est écoulé. Ce sont des pays où à un certain temps, le sang a coulé avant qu’ils n’aboutissent à une situation de paix. La deuxième chose que je voudrais dire, est que les élus du peuple ne sont pas indifférents à la situation qui est créée », déclare Kory Kondiano.

Les syndicalistes annoncent une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire, le lundi 23 juillet prochain.

KTS

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*