dimanche 9 décembre 2018
Accueil / A la une / Marche verte du syndicat: elle est reportée au 23 juillet suivi d’une grève illimitée

Marche verte du syndicat: elle est reportée au 23 juillet suivi d’une grève illimitée

La  marche verte annoncée pour ce mardi 17 juillet, a finalement été reportée à la semaine prochaine, le lundi 23 juillet. ils annoncent aussi une grève générale et illimitée sur toute l’étendue du territoire national. L’annonce a été faite par les syndicalistes, à l’issue d’une rencontre.

Selon le secrétaire général adjoint de l’USTG, c’est pour donner une chance au gouvernement guinéen, de revenir sur sa décision et permettre à la population de souffler, que la marche a été reportée.

« On n’a pas pu faire la marche verte d’aujourd’hui. Mais nous l’avons projeté pour la semaine prochaine. Pour le moment, on n’a pas défini l’itinéraire. Cela fait 3 semaines que nous faisons une grève perlée. C’était pour permettre au Gouvernement de revenir sur sa décision, pour que nous allions autour de la table de négociation. Mais vous avez constaté que le Gouvernement n’est jamais revenu sur sa décision. C’était pour permettre à la population de souffler un peu. C’est pour toutes ces raisons que nous avions parlé de grève perlée. Mais à partir du lundi, la base a décidé de déclencher une grève générale illimitée générale sur toute l’étendue du territoire« ,  a annoncé Abdoulaye Camara, le secrétaire général adjoint de l’USTG.

Puisse que le gouvernement Kassory n’en démord pas, les syndicalistes menacent de durcir le ton, dès la semaine prochaine.

« Nous avons demandé à nos représentants dans les différents départements ministériels et dans les différentes sociétés de venir pour que nous puissions mettre une stratégie en place afin de déclencher une grève illimitée sur toute l’étendue du territoire. Ils ont adhéré à cette proposition. Eux-mêmes, ils vont prendre des dispositions pour durcir la grève à partir du lundi« , ajoute Abdoulaye Camara.

Selon des syndicalistes, Alpha Condé aurait lui même eu une conversation téléphonique houleuse avec le Secrétaire général de l’inter-syndicale USTG-CNTG. Le président guinéen, a été catégorique, le gouvernement ne reviendra pas sur sa décision.

Lamine Komah

à voir aussi

La HAC demande aux médias de s’abstenir de relayer les déclarations des coordinations régionales

Dans une décision en date du 05 décembre, la Haute Autorité de la Communication (HAC) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*