Accueil / A la une / Un député vole dans les plumes du syndicat et de l’opposition

Un député vole dans les plumes du syndicat et de l’opposition

A l’assemblée générale ordinaire du RPG Arc-en-ciel ce samedi 14 juillet, le député Mohamed Lamine Kamissoko a fait une sortie virulente contre les syndicalistes, la société civile qui exigent 8000 GNF le litre du carburant et les opposants qui projettent une marche pour exiger le règlement du contentieux électoral.

Pour Mohamed Lamine Kamissoko, les enseignants qui ont manifesté pour demander une augmentation de 40%, auraient dû y penser.

« Nous avons vu des gens dans la rue pour exiger au chef de l’Etat de l’augmentation de salaire de 40%. Ceux qui ont exigé cela, est-ce qu’ils ont réfléchi ? Parce qu’en économie, lorsque vous créez une source de dépense, vous devez aussitôt créer une source de recettes… Il faut que nous mettions la Guinée au-dessus des intérêts mercantiles. Il faut que les uns et les autres comprennent que le chef de l’Etat Alpha Condé n’a pas peur. Trop, c’est trop ! Nous voudrons la solidarité gouvernementale, nous voulons la rigueur dans les décisions. Nous voudrions que vous appliquiez énergiquement toutes les déclarations du chef de l’Etat« , martèle t-il.

Aux opposants qui veulent manifester, le député promet que le RPG y opposera « la violence révolutionnaire ».

« Que l’opposition comprenne que nous disons  oui à la démocratie, oui à la liberté des partis politiques, mais non aux pagailles et aux désordres. Il y a des réunions nocturnes  pour la mobilisation. A la violence réactionnaire, on oppose la violence révolutionnaire. Nous attendons, il nous trouverons sur leur chemin« , prévient t-il.

Le député soutient avec fermeté, qu’aucune association ne peut s’arroger le titre de défenseur de la cause de la population plus que Alpha Condé et son gouvernement.

Lamine Kômah

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*