mercredi 21 novembre 2018
Accueil / A la une / Kérouané: le préfet quitte la ville sous la pression des manifestants

Kérouané: le préfet quitte la ville sous la pression des manifestants

Après l’effondrement des deux ponts qui relient la préfecture de Kérouané à la préfecture de Kankan, des jeunes de la localité en colère, ont demandé le départ du préfet.

Dans une mémorandum adressé aux autorités préfectorales ce mardi 10 juillet, ces jeunes demandent au préfet Damoun Kanté de quitter la ville de Kérouané.

Entre autres revendications inscrites dans le mémorandum, il y a le bitumage de la route nationale N° 1 Kankan-Beyla, via Kérouané ; l’emploi des jeunes ; la construction d’un pont entre Kérouané et Banankoro, sur le fleuve Milo ; le bitumage de la nationale Kérouané-Macenta.

La journée du mardi a été particulièrement mouvementée à Kérouané. L’administration n’a pas fonctionné. Les bureaux de la préfecture sont restés fermés.

Aux dernières nouvelles, le préfet Damoun Kanté aurait quitté la ville.

Al Bang’s

à voir aussi

Les enseignants grévistes menacés de radiation de la fonction publique

Après plus de deux mois de grève dans le secteur éducatif, le ministère en charge …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*