mercredi 18 juillet 2018
Accueil / A la une / Mondial 2018 : le Nigeria perd face à la Croatie (0-2)

Mondial 2018 : le Nigeria perd face à la Croatie (0-2)

Les Super Eagles ont raté leur entame de Coupe du monde en s’inclinant face à des Croates supérieurs. Les joueurs de Gernot Rohr ont été inoffensifs.

La poisse suit les équipes africaines dans ce début de Mondial 2018. Après le malheureux but contre son camp du Marocain Aziz Bouhaddouz dans les arrêts de jeu face à l’Iran (0-1), c’est le défenseur nigérian Etebo qui a dévié le ballon dans ses propres filets face à la Croatie, suite à une tête de de Mandzukic sur corner. Cette fois dès le début de rencontre (32e). Un coup du sort dont ne se sont jamais remis les Super Eagles, défaits par la Croatie pour leur entrée en compétition samedi 16 juin (0-2).

Des Croates techniquement supérieurs

Ce match opposait deux équipes aux qualités différentes. D’un côté, la puissance physique et l’explosivité des Nigérians entraînés par le sélectionneur allemand Gernot Rohr, de l’autre la maîtrise technique des Croates, emmenés par leur duo Modric-Rakitic, deux des meilleurs milieux de terrain au monde. Après un round d’observation, ce choc des contraires a vite tourné à l’avantage d’une formation européenne supérieure dans la tenue du ballon et plus tranchante offensivement, à l’image d’une ouverture tendue de Rakitic à destination de Kramaric dans la surface de réparation nigériane à la 38e minute. Mais la tête du milieu offensif d’Hoffenheim filait de peu au-dessus. Derrière au score après la bévue d’Etebo, les Nigérians tentait timidement de répondre par contre-attaques, grâce à la vitesse de leurs trident offensif Moses-Iwobi-Ighalo. Mais les Super Eagles étaient trop maladroits dans le dernier geste. Moses envoyait au-dessus un bon ballon mal dégagé par la défense croate à la 45e minute.

Obi Mikel, seul Nigérian au niveau

Le sélectionneur Gernot Rohr a tenté de secouer le cocotier nigérian à l’heure de jeu en sortant l’attaquant d’Arsenal, Iwobi, transparent, remplacé par Ahmed Musa. Un changement tactique qui n’a pas réveillé les Super Eagles, qui ont sombré dans la médiocrité au fil des minutes. Pire, à la 70e minute, la Croatie a plié le match en obtenant un penalty suite à une grosse faute de Troost-Ekong, sanctionné pour avoir ceinturé Mandzukic dans sa propre surface de réparation. Modric transformait l’offrande (0-2). Une punition logique pour un Nigeria apathique. Seul le capitaine Obi Mikel, disponible et volontaire, a surnagé au milieu de terrain en distribuant les passes. La bonne nouvelle de la soirée est que l’Islande a tenu en échec l’Argentine dans l’autre rencontre du groupe (1-1). Ce qui laisse les coéquipiers de Victor Moses en course pour la qualification.

à voir aussi

Transports: voici les nouveaux tarifs des transports inter-urbains

Le ministère des Transports a publié les tarifs des tarifs des transports inter-urbains et ce, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*