Accueil / A la une / Procès du 28 septembre: « plus jamais ne peut pas être qu’un slogan », dixit Kassory Fofana

Procès du 28 septembre: « plus jamais ne peut pas être qu’un slogan », dixit Kassory Fofana

Lors de la mise en place du comité de pilotage du procès du 28 septembre, le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana a souhaité un procès équitable pour les victimes des atrocités du 28 septembre 2009. Ibrahima Kassory Fofana s’est engagé au nom du gouvernement qu »il dirige, de faire cesser l’impunité en Guinée.

« Le processus a été long, on est à près de 10 ans mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. Nous voulons un procès équitable et transparent. Je souhaite dire Monsieur le ministre de la Justice toute l’appréciation du gouvernement pour le travail que vous avez fait et saluer l’appui technique des partenaires qui vous ont accompagné dans ce processus. Le gouvernement que j’ai l’honneur de conduire, ne ménagera aucun effort pour que cesse l’impunité dans ce pays. C’est cela tout l’intérêt d’être là, d’être présent à ces assises et de suivre avec intérêt ce qui va passer dans ce procès, pour que nous en sortions avec les larmes séchées pour les victimes. En terme concret, plus jamais ne peut pas être qu’un slogan. Pour que ce slogan se traduise en réalité, il faut que justice soit rendue. Les Guinéens ont vécu des atrocités en 2009. Les victimes de ces atrocités doivent avoir la solidarité des concitoyens en termes de jugement au moins même ceux qui sont morts n’auront le repos de leur âme que s’ils observent, qu’ils ne sont pas morts pour rien dans l’impunité. Le gouvernement avec le président de la République suit et suivra ce procès pour qu’il serve d’exemple, et qu’on montre l’exemple au monde, que loin de la Haye, dans un coin perdu de l’Afrique qui s’appelle la Guinée, il est possible de faire un travail propre« , a déclaré le premier ministre.

à voir aussi

Mouctar Bah de RFI a été entendu par la HAC

Mouctar Bah, correspondant de RFI et AFP en Guinée a été entendu par la Haute …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*