mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Décret: voici la composition du gouvernement guinéen

Décret: voici la composition du gouvernement guinéen

Dans un décret lu à la télévision nationale, le président guinéen a dévoilé les noms des membres du gouvernement de Kassory Fofana.

1)-Ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale : Dr Mohamed Diané Défense,
2)-Ministre d’Etat, ministre de la Justice, Garde des sceaux : Me Cheik Sako (reconduit ) ;
3)- Ministre d’Etat, ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat : Monsieur Thierno Ousmane Diallo (reconduit) ;
4)-Ministre d’Etat à la Présidence, conseiller spécial du Président de la République, ministre de l’Industrie et des Petites et Moyennes entreprises : Monsieur Tibou Camara ;
5)-Ministre d’Etat, ministre des Transports : Monsieur Aboubacar Sylla ;
6)-Ministre d’Etat, ministre de la Santé : Dr Edouard Nyankoye Lamah ;
7)-Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : général Bouréma Condé (reconduit) ;
8)-Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger : Mamadi Touré (reconduit) ;
9)-Ministre du Plan et du Développement économique : Madame MamaKany Diallo ( reconduite),
10)-Ministre de l’Economie et des Finances : Monsieur Mamadi Camara (économiste, ambassadeur de la République de Guinée en Afrique du Sud) ;
11)-Ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale : Monsieur Khalifa Gassama Diaby (reconduit ) ;
12)-Ministre des Travaux publics : Monsieur Moustapha Naїté ;
13)- Ministre de l’Energie et de l’Hydraulique : Dr Cheik Sylla (reconduit) ;
14)-Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Monsieur Abdoulaye Yéro Baldé (reconduit) ;
15)-Ministre des Mines et de la Géologie : Monsieur Abdoulaye Magassouba (reconduit ) ;
16)-Ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire : Dr Ibrahima Kourouma ( reconduit ) ;
17)-Ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique : Monsieur Sanoussy Bantama Sow (reconduit) ;
18)-Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune : Monsieur Mouctar Diallo (député à l’Assemblée nationale) ;
19)-Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique : Monsieur Moustapaha Mamy Diaby (reconduit) ;
20)- Ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration du territoire : Monsieur Billy Nankouma Doumbouya (reconduit) ;
21)-Ministre du Budget : Monsieur Ismaël Dioubaté (en service à la Banque Centrale de la République de Guinée) ;
22)-Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Monsieur Alpha Ibrahima Keira (administrateur civil) ;
23)-Ministre du Commerce : Monsieur ABoubacar Barry (Architecte) ;
24)-Ministre de l’Action sociale, de la Protection civile et de l’Enfance : Madame Mariama Sylla (reconduite) ;
25)-Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation : Monsieur Mory Sangaré (professeur en srvice au ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation) ;
26)-Ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle, du Travail et de l’Emploi : Monsieur Lansana Komara (Professeur, membre du CES) ;
27)-Ministre en charge des Investissements et des partenariats publics-privés : Monsieur Gabriel Curtis (directeur général de l’APIP) ;
28)-Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine : Madame Djènè Keita (en service au système des Nations unies) ;
29)-Minsitre de l’Agriculture : Madame Mariama Camara (reconduite) ;
30)-Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts : Monsieur Roger Patrick Millimono (économiste, en service à la Banque Centrale de la République de Guinée) ;
31)-Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime : Monsieur Fréderick Loua (reconduit ) ;
32)- Ministre de l’Information et de la Communication : Monsieur Amara Somparé, précédemment, directeur de la direction générale et contrôle des marchés publics) ;
33)- Ministre chargé des Hydrocarbures : Monsieur Zakaria Koulibaly (directeur général de l’Office général des pétroles).

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*